RMC Sport

Mondial U20: "C’est énorme pour le rugby français", savourent les Bleuets

Juste après la finale du Mondial U20 remportée samedi par l'équipe de France face à l’Australie (24-23), l’entraîneur adjoint David Darricarrère et le centre Julien Delbouis ont confié leur joie au micro de RMC Sport.

C’est un sublime doublé. L'équipe de France de rugby des moins de 20 ans a conservé son titre de championne du monde, samedi, en disposant de l'Australie (24-23), preuve du renouveau de la formation hexagonale. Déjà sacrés à Béziers l'année dernière, les Bleuets deviennent ainsi la troisième équipe à conserver leur couronne mondiale, après la Nouvelle-Zélande (de 2008 à 2011) et l'Angleterre (2013 et 2014). "Ça récompense toute la formation française, on est très fiers de ce doublé. On s’est construit au fur et à mesure de la compétition, après une belle gifle contre les Argentins (défaite 47-26 lors de la phase de poules). Ils l’ont bien mérité. C’est une compétition hyper élevée, l’Australie était vraiment très forte et on a su retrouver les forces mentales mais aussi physiques et techniques pour remporter ce match. C’est un message plein de promesses et d’espoir", s’est félicité au micro de RMC Sport David Darricarrère, l’entraîneur adjoint des Bleuets.

Delbouis: "C’est énorme pour le rugby français"

Même fierté du côté de Julien Delbouis. "C’était une finale compliquée. On y a cru jusqu’à la fin et ça a payé. On est très, très heureux, on va fêter ça ! C’est vraiment cool, c’est énorme ! Les Australiens ont fait une belle partie. On ne réalise pas trop. On va vraiment profiter, ça fait trois semaines qu’on est là pour ça. C’est énorme pour le rugby français. On s’est vite remobilisés après le match contre l’Argentine, on a fait deux gros matchs pour aller jusqu’au titre, ça fait quatre ans qu’on travaille ensemble, c’est l’aboutissement du travail accompli", a savouré le centre de l’équipe de France auprès de RMC Sport. Solides en mêlée et impressionnants de cohésion collective en finale, Delbouis et ses coéquipiers ont bien mérité ce doublé. De quoi inspirer les Bleus de Jacques Brunel avant la Coupe du monde à venir au Japon ?

RR avec Arnaud Valadon