RMC Sport

Botha suspendu deux ans

Suspecté lors de la saison 2007-2008 d’avoir pris des produits dopants, le deuxième ligne sud-africain d’Aurillac, Evan Botha, a écopé de deux ans de suspension.

La sanction est tombée. Elle sera de deux ans. Contrôlé positif le 19 janvier 2008 au terme de la rencontre de Pro D2 opposant sa formation à Toulon, le deuxième ligne sud-africain d’Aurillac Evan Botha (25 ans, 1,97 m, 108 kg), a été suspendu par la commission de prévention de lutte contre le dopage pour une durée de 24 mois. "Je n'ai jamais pris de stéroïdes. D'ailleurs, contrairement à ce qui a été écrit, aucune analyse ne l'a démontré. Je suis l'un des deuxièmes lignes les plus fins de Pro D2. Si je me dopais, j'aurais pris de la masse musculaire ce qui n'est vraiment pas le cas", a assuré le joueur, interrogé lundi.

Ce dernier reconnaît avoir utilisé de la Finastéride, une substance fichée dans la liste des produits masquants. « Je suis simplement un garçon de 24 ans qui ne veut pas être chauve à 26", a ajouté Botha, soulignant peu après n’avoir jamais eu l’intention de tricher. La commission médicale de la Fédération Française de Rugby (FFR), par la voix de son son service communication, n’a pas tenu à commenter l’information. "Nous ne confirmons pas et ne démentons pas cette information tant que la procédure n'est pas arrivée à son terme légal".

La rédaction