RMC Sport

Toulon a réussi son pari

-

- - -

Toulon a battu le Racing-Metro 31-17 à Mayol et assuré sa remontée dans l’élite deux ans après être descendu.

Présenté comme la grosse cylindrée de Pro D2 au début de saison avec ses superstars Merthens et Gregan, le RCT a rempli son contrat : retrouver le Top 14 deux ans après être descendu. Seulement six défaites pour les Toulonnais qui passent la barre des 100 points à deux journées de la fin du championnat.

En coulisses, le président Mourad Boudjellal s'active déjà pour que son club vienne jouer les trublions dès sa première année. Avec 15 millions d'euros, Toulon aura le 5e ou 6e budget du Top 14.
Boudjellal parle d'apprentissage avant de viser plus haut la seconde année. Mais personne n'est dupe, avec son effectif pléthorique et de choix, Toulon a les armes pour perturber le quatuor classique du championnat.

Comme cadeau pour fêter cette montée, Dan Carter, le demi d'ouverture des All Blacks pourrait poser ses valises dans le Var pour 700 000 euros suite au départ de Gregan. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, deux rencontres seront programmées au Stade Vélodrome à Marseille, l'une contre le Stade français et l'autre contre le champion de France. De quoi donner un avant-goût des joutes du Top 14 aux supporters toulonnais et à leur fameux pilou pilou.

Mourad Boudjellal (Président du RCT) : « Le budget Top 14 est quasiment bouclé depuis longtemps. Il sera compris entre 14 millions et 15 millions d’euros ce qui nous place dans les 5-6 premiers budgets français. C’est le minimum car il y a une course à l’armement en Top 14. C’est pour y briller. Sur la première saison c’est pour apprendre, se maintenir et comprendre comment ça fonctionne. Ensuite faire mieux. Que Toulon redevienne le club qu’il a été. Le rugby français a besoin de Toulon, Toulon a besoin du rugby. Ca va faire un village gaulois qui résiste à tout le monde. »

La rédaction - Laurent Damiron