RMC Sport

Rebondissement dans l’affaire Bastareaud

Agressé dans la nuit de samedi à dimanche en Nouvelle-Zélande, Mathieu Bastareaud n’a peut-être pas été attaqué dans la rue par quatre ou cinq individus, contrairement à ce qu’il avait d’abord déclaré.

Selon The New Zealand Herald, la police néo-zélandaise avance actuellement sur une autre version après avoir visionné les vidéos de surveillance de l’hôtel de Mathieu Bastareaud et du XV de France. Les images montreraient en effet le centre tricolore rentrer sans aucun problème à l’hôtel en compagnie de deux autres joueurs et de deux femmes. La police néo-zélandaise a indiqué qu'elle communiquerait davantage sur le sujet vendredi.

Victime d'un important traumatisme facial, Mathieu Bastareaud est rentré en France en début de semaine, où il s'est déclaré "surpris de l'ampleur médiatique" suscitée par cette affaire, expliquant aussi ne pas avoir porté plainte pour "passer à autre chose rapidement". Le centre du Stade Français avait alors expliqué avoir été agressé par un groupe de quatre ou cinq personnes à Wellington dimanche, dans la nuit suivant la défaite française contre les All Blacks (10-14).

La rédaction