RMC Sport

Top 14: la direction de l'arbitrage recadre Combezou après son coup de gueule

Très remonté contre l'arbitre du match de Top 14 entre Castres et l'Union Bordeaux-Bègles (29-30), Thomas Combezou s'était emporté au coup de sifflet final. Des propos "inadmissibles" pour la Direction technique nationale de l'arbitrage (DTNA) qui a réagi fermement ce samedi dans un communiqué.

C'est une défaite qui passe mal pour Castres et en particulier pour Thomas Combezou. A l'issue du match perdu face à l'Union Bordeaux-Bègles (29-30) ce vendredi lors de la 9e journée de Top 14, le centre castrais en a profité pour pousser un coup de gueule contre l'arbitrage.

"On s'est fait entuber tout le match, a-t-il lâché au micro de Canal+. Il faut le savoir quand même... Aujourd’hui, en première mi-temps, on a arbitré Rory Kockott, je ne sais pas pourquoi. Le moindre truc qu’il faisait… Ça ne fait pas rire. C’est nul, c’est de l’anti-rugby. Ça me gonfle (...). Tous les week-ends, c’est pareil. La dernière fois à Toulouse, c’était pareil. Quand il rentre, c’est pareil. Attendez… En deuxième mi-temps, bizarrement, eux, ils font de l’antijeu et on ne les siffle pas. Ça ne me fait pas rigoler, moi. (…) C’est tout le temps pareil. L’arbitre a décidé de les remettre dans le match. C’est ça qui me gonfle."

"Nous ne pouvons pas tolérer ce qui met en cause l'intégrité des officiels"

Une sortie médiatique peu appréciée par la Direction Technique Nationale de l'Arbitrage (DTNA), qui n'a pas manqué de réagir ce samedi dans un communiqué. "La DTNA s'indigne des propos tenus par le joueur castrais Thomas Combezou à l'issue de la rencontre Castres Olympique contre l'Union Bordeaux Bègles à l'encontre de l'arbitrage en général et de l'arbitre de ce match en particulier, indique l'instance. De telles paroles sur un terrain de rugby n'honorent ni leur auteur, ni notre sport, et nous savons que la commission de discipline de la LNR partagera cette émotion".

Castres s'est incliné ce vendredi (29-30) sur un essai à la dernière seconde. Mais l'arbitrage, en particulier contre le demi de mêlée Rory Kockott, n'a pas été apprécié par Combezou. "Les propos inadmissibles de M.Combezou démontrent que nous avons collectivement encore beaucoup de travail pour que le respect soit une vertu cardinale partagée par tous, regrette encore la DTNA. Autant nous pouvons comprendre la frustration ou le désaccord sur des décisions, autant nous ne pouvons tolérer ce qui met en cause l'intégralité des officiels".

GL