RMC Sport

Andreu : « Il va falloir mettre le casque à pointe ! »

Marc Andreu

Marc Andreu - -

Castres n’est plus qu’à un pas de disputer les barrages du Top 14, comme l’an dernier. Pour cela, il faudra dominer Biarritz, vendredi (20h45), à l’occasion de la 25e journée de championnat. Marc Andreu, l’ailier du CO, ne veut pas gâcher la belle fin de saison des Tarnais pour rêver de Coupe du monde.

Marc Andreu, ce match contre Biarritz peut-il tout changer dans votre saison ?

On avait eu un match charnière contre Toulon (victoire 18-12). Contre Biarritz, c’est un match clef qui peut nous donner quelque chose de mieux que l’an passé (un barrage à l’extérieur perdu contre Toulouse 35 à 12, Ndlr). Pour nous, c’est un gros match. Il faut continuer de marquer notre territoire.

Dans votre stade Pierre-Antoine, vous êtes invaincus depuis le début de saison !

On a cravaché toute la saison pour tenir notre objectif. Il ne reste plus qu’un seul match. Ce serait dommage de perdre cet objectif à un match de la fin. Si on gagne, on peut obtenir un quart de finale à la maison. Avec cette invincibilité, on peut peut-être voir plus loin. On sait que si on l’emporte et que le BO ne prend aucun point, nous sommes qualifiés. Il va falloir mettre le casque à pointe et y aller comme des tabanas (des fous, ndlr).

L’an dernier, vous étiez dans le XV de France, pas cette année. Avez-vous digéré tout cela ?

J’ai eu du mal à digérer ce match de l’Australie (défaite 59 à 16, Ndlr) mais ça fait partie du sport. Il faut le mettre à la poubelle et oublier. L’équipe de France, quand on y est on a envie d’y revenir. Mais pour ça, il faut être bon.

Pensez-vous à la liste des 30 pour le Mondial, dévoilée le 11 mai par Marc Lièvremont ?

On ne peut pas s’empêcher… Ce sera une des meilleures Coupes du monde à jouer car c’est au pays du rugby. Cela représente beaucoup de choses mais pour l’instant rien du tout, car je n’y suis pas encore.

Propos recueillis par Wilfried Templier