RMC Sport

Blanco : "nous visons un nouveau public"

L’opération « écouteurs arbitre » menée par la LNR est une première dans le cadre d’un championnat. Mais des expériences ponctuelles avaient vu le jour ces dernières années.

En France, les écouteurs de ce type sont déjà utilisés par exemple sur les Grands Prix de Moto GP à Magny-Cours. Les spectateurs disposent ainsi des commentaires du speaker de la course.
Des expériences similaires ont été menées lors des championnats d’Europe de patinage artistique à Lyon, à l’occasion de réunions de boxe, de tournoi de tennis et de judo.
Des essais ont également été effectués lors de rencontres de football, en Ligue 1, la saison dernière à Rennes, Paris et Marseille ; sans suite pour le moment.
Côté rugby, en Angleterre, la Rugby Premiership pratique le kit oreillettes, mais uniquement pour relayer la voix de l’arbitre.

La Ligue Nationale de Rugby et Spot Media ont donc innové en proposant un second canal, complété de commentaires et d’expertises.
L’expérience pourrait être étendue la saison prochaine à la ProD2.
Des clubs historiques comme Béziers, Agen, Narbonne, Toulon ayant d’ors et déjà manifesté leur intérêt.
Pourquoi pas les « écouteurs arbitre » dès la phase finale de montée en Top 14 ?

Le président de la Ligue nationale de rugby, Serge Blanco, estime que ce nouveau service devrait permettre de diversifier le public de l’ovalie. (écoutez l’extrait sonore ci-contre)