RMC Sport

Bordeaux-Bègles: la piste François Trinh-Duc

Bordeaux-Bègles, en quête d’un ouvreur pour la saison prochaine, étudie la piste menant à François Trinh-Duc selon les informations de RMC Sport. Le club girondin suit également le troisième ligne de Montpelier Louis Picamoles.

Après avoir obtenu la prolongation de nombreux cadres ces dernières semaines, l’Union Bordeaux-Bègles planche sur le recrutement de la saison prochaine. En quête d’un renfort au poste d’ouvreur, le club présidé par Laurent Marti souhaiterait si possible enrôler un nouvel élément si possible français et expérimenté.

Selon les informations de RMC Sport, l’UBB s’intéresse notamment à François Trinh-Duc. L’ouvreur international (34 ans, 66 sélections) évolue depuis deux ans au Racing 92, après avoir porté les couleurs de Montpellier et Toulon. Son profil plairait aux dirigeants bordelais pour seconder Matthieu Jalibert, régulièrement appelé en équipe de France, comme c’est encore le cas cette semaine avant l’ouverture du Tournoi des VI Nations le 6 février à Rome.

Retrouvailles avec Picamoles?

En cas de départ à l’UBB, François Trinh-Duc pourrait peut-être retrouver une veille connaissance montpelliéraine. Comme indiqué par le Midi Olympique, l’actuel sixième du Top 14, après sa victoire sur le terrain du Racing 92, n’est pas insensible à Louis Picamoles, pour pallier notamment le départ de Marco Tauleigne… au MHR. Le troisième ligne international (34 ans, 82 sélections) est en fin de contrat à Montpellier et son avenir est encore incertain.

Son président Mohed Altrad, interrogé par RMC Sport dimanche, évoquait ainsi la situation de son numéro 8: "Mettez-vous à ma place, vous allez évidemment prolonger un joueur si c’est celui qu’il vous faut pour le club. Mais si vous avez des doutes, vous vous posez des questions. On dit à tous ces joueurs en fin de contrat, y compris Picamoles, qu’ils doivent nous montrer quelque chose. Si vous voulez changer de job, vous allez faire votre CV et mettre en valeur vos mérites. Pour ces joueurs, on connaît leur CV. A eux de démontrer qu’ils méritent qu’on prolonge leurs contrats." 

A Bordeaux, la logique est identique puisqu’on aimerait voir jouer le Montpelliérain, écarté la semaine passée par son manager Philippe Saint-André comme plusieurs autres joueurs, avant de se positionner concrètement.

Jean-François Paturaud