RMC Sport

Boudjellal: "J’étais en contact avec Collazo avant Urios"

Mourad Boudjellal

Mourad Boudjellal - AFP

Invité de Direct Rugby ce lundi sur RMC, le président de Toulon Mourad Boudjellal a raconté les dernières semaines mouvementées du RCT. Et notamment le départ de Fabien Galthié et l'arrivée de son successeur Patrice Collazo.

Le départ de Fabien Galthié

"Je n’ai rien à lui reprocher. C’est un super technicien. Humainement, c’est un mec extraordinaire. Mais il y a quelque chose qui n’a pas collé avec ce groupe. On avait quand même un effectif de qualité. Quand on a 16 victoires et 16 défaites, je retire les matchs face aux Italiens (Trévise en Champions Cup), quand on perd sept matchs dans les deux dernières minutes, on se dit qu’il y a un problème, un manque de caractère, quelque chose qui ne passe pas. Personne ne m’a dit du mal de lui. Il était apprécié mais j’ai senti que quelque chose n’allait pas. J’ai pris ma décision après la défaite contre Lyon."

Quels objectifs pour Collazo ?

"26 matchs, 26 victoires ! (Il se reprend) Non, on reconstruit une équipe."

La gestion de la com' avec Collazo

"Chacun va faire un pas et on va trouver un truc qui ira bien à tous les deux. Il faut que je change certaines choses, lui aussi et tout ira bien. J’ai bossé pendant cinq ans avec le zouave que vous avez remplacé (Bernard Laporte). Bernard gérait lui aussi beaucoup de choses et ça m’allait très bien. J’ai le sentiment que Patrice Collazo a un très fort caractère. Il veut gérer beaucoup de choses mais les entraîneurs à Toulon sont des hommes à fort caractère."

Urios contacté ?

"Je l’ai appelé une fois pour voir un peu la tendance. Savoir s’il est sous contrat ou pas. Il m’a dit qu’il était sous contrat avec Castres pour un an. Donc on en est resté là. Mais j’étais en contact avec Collazo avant Christophe Urios. C’est un bon entraîneur. La seule chose qu’on peut lui reprocher, c’est que je pense avoir fait sa com' il y a quelques années en disant que j’aimerais bien le voir avec un autre effectif. Il a signé de gros contrats depuis et je n’ai pas touché un euro de commission d’agent ! C’est un bon entraîneur, bravo à lui, même si Castres n’est pas le club de prolétaires comme ils veulent le faire croire. Ils ont beaucoup de talent."

Tuisova vers le LOU ? 

"Il y a une proposition. Il y a un vieux film que j’aime bien avec Robert Redford. Il s’appelle "Proposition indécente". Pour l’instant, on est dans une proposition décente. Moi, je préférerais que ce soit une proposition indécente."

La rédaction avec Direct Rugby