RMC Sport

Boudjellal: "Le président qui signera Goosen est un salopard"

Mourad Boudjellal

Mourad Boudjellal - AFP

L’attitude du Racingman Johan Goosen fait beaucoup parler ces derniers jours. Le président toulonnais Mourad Boudjellal, un temps intéressé par le Sud-Africain, ne mâche pas ses mots. Et en appelle à la solidarité entre présidents.

Le feuilleton Johan Goosen est sans doute loin d’être terminé. Le Sud-Africain, qui a entamé un bras de fer avec le Racing-92 pour s’en aller, ne laisse personne insensible dans le monde du rugby français. Et surtout pas Mourad Boudjellal. On a prêté au président du RCT l’intention de recruter le meilleur joueur du Top 14 la saison dernière. Mais, ça c’était avant. « C’est un joueur que j’ai regardé mais dans ce contexte il n’est pas question de le signer. »

Et l’homme fort du club varois ne mâche pas ses mots contre l’international springbok âgé de 24 ans. « Le président qui signera Johan Goosen est-un salopard, a lâché Boudjellal ce lundi à RMC Sport. Ce qu’il fait est un non-respect du contrat. Si un président le signe, il met en danger tous les autres présidents du Top 14. Quand on signe un contrat avec un joueur, on n’a déjà pas beaucoup de droits mais beaucoup d’obligations. Si un président le recrute, on aura encore moins de droits. »

A lire aussi>> Racing 92: L'énorme imbroglio entre Goosen et Lorenzetti

« Altrad est un mec bien. Il jouera l’intérêt collectif »

Mourad Boudjellal emploie volontairement des mots forts. Et réclame le soutien de ses confrères. « J’en appelle à une grande solidarité entre les présidents. Quand un joueur a une telle attitude, il doit trouver portes fermées partout. » Goosen est pourtant annoncé avec insistance du coté de Montpellier dirigé par Mohed Altrad, voire à Gloucester selon les informations du Midi Olympique. Un club anglais que pourrait reprendre… un certain Mohed Altrad. Boudjellal ne veut pas y croire.

« Contrairement à ce que l’on pense, Mohed Altrad est un mec bien. Il jouera l’intérêt collectif du Top 14. Il connait très bien les problématiques que cela pourrait créer. Je n’ai aucune inquiétude. Encore une fois, il faut vraiment que les portes soient partout fermées pour Goosen. Je n’ai pas envie que demain Tuisova, que nous avons prolongé trois ans, vienne me voir et me dire qu’on lui a proposé un CDI aux Fidji et donc qu’il s’en va. Je comprends les tentations car Johan Goosen est un grand joueur mais cette fois il est question de solidarité entre les présidents. »

A lire aussi>> Toute l'actu du Top 14

Jean-François Paturaud