RMC Sport

Caucanibuca n’est pas encore libre

-

- - -

Limogé par le SU Agen, le fantasque ailier fidjien Rupeni Caucanibuca n'a pas encore signé sa lettre de résiliation de contrat. A priori, Agen voudrait récupérer une indemnité de la part du club qui va engager l’ex-meilleur marqueur du Top 14. Caucaunibuca n'est donc pas aussi libre qu'Alain Tingaud, le président du SUA, a bien voulu l'affirmer. C'est pour cette raison que le dossier risque de ne pas se finaliser tout de suite. Le Fidjien, qui vit toujours dans sa maison à Agen, est pourtant revenu pour la première fois en France avec sa femme et ses deux enfants. Rester dans l'hexagone est donc sa priorité.