RMC Sport

Ce que Montpellier attend de Jake White

Jake White

Jake White - AFP

Fabien Galthié mis à pied ce lundi, le MHR sera désormais entre les mains de Jake White, qui arrive en qualité de consultant pour une durée de six mois. L’ancien sélectionneur de l’Afrique du Sud, champion du monde en 2007, aura la lourde tâche de redresser une équipe montpelliéraine à la dérive. Mais Mohed Altrad, le président héraultais, l’en croit parfaitement capable.

Un CV qui impressionne

Pour essayer de redresser la barre et remettre son club sur la voie du succès, Mohed Altrad a mis la barre très haut. C’est donc un grand nom du rugby qui est arrivé à Montpellier dans le rôle de consultant : Jake White. Sélectionneur des Springboks de 2004 à 2007, le Sud-Africain (51 ans) mène son pays à la victoire dans le Tri-Nations dès sa première saison, puis à un deuxième sacre mondial en 2007 (après celui de 1995). A la tête des Brumbies de Canberra, il dispute aussi une finale du Super 15 en 2013 et une demie l’année suivante avec les Sharks de Durban.

Mohed Altrad n’a d’ailleurs pas été le seul à être séduit pas l’excellent CV de White. Mourad Boudjellal avoue, dans les colonnes de la Provence, qu’il aurait bien vu le Sud-Africain prendre la succession de Bernard Laporte à Toulon en 2016, qui sera finalement confiée à Diego Dominguez. « Avec lui, et sans vouloir me mêler d'un contexte que je ne connais pas, Mohed Altrad ne s'est pas trompé, lance le président du RCT. Je peux vous dire qu'avant de rencontrer Diego Dominguez (en novembre dernier), Jake White était mon choix n°1 pour succéder à Bernard Laporte en juin 2016 au poste de manager général du club. Cela témoigne bien de l'impression qu'il m'a faite et de la considération que je lui porte. »

Une vision nouvelle…

Avec une seule victoire lors des huit derniers matches, le changement était nécessaire au MHR. Si Mohed Altrad a choisi Jake White, c’est d’ailleurs pour qu’il arrive avec une nouvelle méthode, un regard neuf sur la situation du club et le jeu de l’équipe. « C’est quelqu’un qui ne doute pas, c’est important, tout en restant réaliste, explique le dirigeant héraultais. Par exemple, il dit aux joueurs : "Je suis là, je ne connais pas votre pays, je ne connais pas votre club, je ne connais pas votre langue mais je viens quand même vous aider". On amène une compétence qui est prête à s’exprimer et qui a prouvé qu’elle était capable de faire quelque chose. »

Un avis là encore partagé par Mourad Boudjellal, décidément sur la même longueur d’ondes que son homologue montpelliérain sur le sujet Jack White, qui était également venu dans un rôle de consultant à Toulon, en décembre 2008. « Chez nous, il avait effectué une bonne analyse du club, se rappelle le président RCT. Un jour, il m'avait surpris : à une séance vidéo, il s'était levé de sa chaise et avait expliqué en gueulant certaines choses qui étaient effectivement d'une évidence et d'une grande simplicité. En fait, il est très persuasif, parce qu'il est très compétent. C'est un entraîneur qui passe très bien auprès des joueurs. Moi, en une semaine, il m'a fait comprendre beaucoup de choses. A l'époque, le RCT jouait le maintien et il m'avait donné une vision sur le rugby qui a changé pas mal de données dans ma tête. Son passage marque peut-être le début de l'aventure toulonnaise. »

… mais pas révolutionnaire

Arrivé en même temps que Shaun Sowerby, qui sera en charge des avants, Jake White ne balayera pas le travail effectué par Fabien Galthié d’un revers de main. Si le discours sera nouveau et les méthodes forcément différentes, pas question de tout chambouler et de perturber encore un peu plus un groupe déjà suffisamment dans le doute. « Il a dit (aux joueurs, ndlr) : "Je vous ai regardés à Castres (défaite 27-9 dimanche). Mais avec peu de changements, on peut améliorer beaucoup de choses, sans révolutionner le rugby. Voilà ce qu’il a dit », a indiqué Mohed Altrad ce mardi. Retombé à la 8e place du Top 14, quasiment éliminé dans son groupe de Champions Cup, le MHR a d’abord besoin de se rassurer avant de se remettre à rêver en grand. Et pour cela, Jake White semble avoir le profil idéal. 

AA avec JL