RMC Sport

Charvet : "Boudjellal veut marquer les esprits"

-

- - -

Mourad Boudjellal a annoncé ce samedi l’arrivée de Diego Dominguez en tant que manager de Toulon en 2016, ainsi que celles à venir de Ma’a Nonu et Napolioni Nalaga. S’il reste sceptique concernant ce changement de manager annoncé si tôt, Denis Charvet a les yeux qui pétillent à l’idée de voir jouer Nonu.

Diego Dominguez remplacera Bernard Laporte à Toulon, en 2016. Une nouvelle confirmée par Mourad Boudjellal ce samedi, qui a surpris Denis Charvet. Le membre de la Dream team RMC Sport y voit un pari risqué : « Ce qui est surprenant pour moi, c’est que Diego Dominguez est déjà annoncé. Deux ans avant la fin de contrat de Bernard Laporte, on connait déjà son successeur. C’est donc que Boudjellal veut marquer les esprits. Il veut frapper un coup. C’est du Mourad. Le pari principal, c’est que Dominguez n’a jamais managé une équipe, encore moins de très haut niveau en Europe. On a pris un risque énorme sur quelqu’un qui n’a jamais managé. Et quand on connait l’importance du management dans les équipes de très haut niveau... Peut-être qu’il a le profil, mais quand on voit le travail effectué par Bernard Laporte, on se dit que ce ne sera pas évident de passer après lui. »

Le président du RCT a par ailleurs annoncé l’arrivée du trois-quarts centre des All Blacks, Ma'a Nonu (32 ans), pour deux ans (après la Coupe du monde 2015), et de l'ailier fidjien Napolioni Nalaga (28 ans), pour trois ans. De quoi étoffer un effectif qui laissait déjà rêveur. « Ils se renforcent fort mais on connait Mourad (Boudjellal), il ne va pas en rester là, estime Denis Charvet. On peut encore avoir une surprise ou deux. Nalaga, on connait sa puissance avec Clermont. Nonu est actuellement un des meilleurs centres au monde et il risque de faire très, très mal. C’est un joueur spectaculaire, un joueur que j’adore. Je trouve que c’est celui qui incarne le mieux ce poste-là, dans l’évolution du rugby moderne. Parce qu’il alterne le côté physique, le côté technique… Il a toute la gamme du haut niveau. A ce poste, c’est très, très rare. On voit rarement son inefficacité tellement il est simple. Chapeau ! Croyez-moi, ça va attirer les foules et faire du bien à Toulon, si tant est qu’ils en avaient besoin. »

« Cette équipe de Toulon fait peur »

« Cette année, ils n’étaient déjà pas loin d’avoir le meilleur effectif d’Europe, poursuite le membre de la Dream Team RMC Sport. Même si le Racing rivalisera avec Dan Carter à l’ouverture, je crois qu’on est loin de cet effectif de Toulon, qui est monstrueux. Cette équipe fait peur, maitrise son sujet et est au sommet de l’Europe. Je voudrais rendre hommage à Bernard Laporte, qui est parfois décrié. On n’en parle pas assez mais le rôle qu’il joue à Toulon est juste incroyable. Tenir la pression comme il le fait et amener ses joueurs à ce niveau d’excellence, je dis chapeau ! »