RMC Sport

Avec Dominguez, Nonu et Nalaga, Toulon, c’est déjà demain

Diego Dominguez

Diego Dominguez - AFP

Mourad Boudjellal a officialisé samedi l’arrivée de Diego Dominguez pour succéder à Bernard Laporte au poste de manager en 2016. Mais aussi celles de l’arrière des All Blacks Ma’a Nonu et de l’ailier clermontois Napolioni Nalaga.

En bon président, Mourad Boudjellal sait anticiper. Voilà pourquoi le patron toulonnais a annoncé ce samedi le nom du successeur de Bernard Laporte puisque l’actuel manager du RCT quittera ses fonctions à l’issue de la saison 2015-2016. Sans surprise, le futur homme fort s’appelle Diego Dominguez. « Il arrivera le 1er ou le 2 janvier 2016 car on va lui faire cadeau du 1er janvier, qui est toujours férié chez nous, a annoncé Mourad Boudjellal au micro de Canal +. Il travaillera pendant six mois avec le staff, en prise de connaissance, pour assurer la transition. Et ensuite il prendra la direction de l’équipe. »

Agé de 48 ans, l’ex-ouvreur international italien (73 sélections) fut le grand patron du Stade Français à la fin des années 90. Son charisme et sa connaissance du rugby a convaincu le RCT en dépit d’une expérience nulle au poste de manager. « Diego Dominguez va être non seulement un grand entraîneur mais ce sera peut-être le plus grand des entraîneurs, promet Mourad Boudjellal. Il a une énergie, une envie de gagner que j’ai rarement rencontrées. »

Boudjellal : « Nonu, c’est une gueule, c’est ce qu’on aime à Toulon »

Et puisque c’est bientôt Noël, le président toulonnais a annoncé deux autres signatures. D’abord celle du centre des All Blacks, Ma’a Nonu (32 ans). « Il va nous rejoindre après la Coupe du monde 2015. Il sera toulonnais deux saisons. C’est un souhait parce que c’est l’histoire de Toulon qui a démarré avec Tana Umaga (au RCT entre 2007 et 2011). On ne peut pas s’empêcher de faire un parallèle entre les deux joueurs. C’est un grand centre All Black, une gueule, c’est ce qu’on aime à Toulon. »

Et puis le RCT accueillera aussi un autre renfort de poids avec le redoutable ailier fidjien de Clermont Napolioni Nalaga, qui s’engagera pour les trois prochaines saisons. « C’est une fierté d’accueillir ce joueur qui est un des meilleurs ailiers du Top 14. Il nous a contactés il y a quelques temps. On a été surpris par sa demande, son souhait de venir à Toulon. On s’est positionné sur ce dossier. Le joueur a eu besoin de changer de cycle, de partir sur autre chose, sans dénigrer tout ce que Clermont a pu lui apporter. »