RMC Sport

Etcheto : « Je n’ai pas envie de partir de l’UBB »

Etcheto assure qu'il n'a pas de contact avec la future entité basque

Etcheto assure qu'il n'a pas de contact avec la future entité basque - AFP

Sous contrat avec l’Union Bordeaux-Bègles jusqu’en juin 2016, le nom de Vincent Etcheto revient avec insistance pour intégrer le staff de la future entité basque qui devrait voir le jour très prochainement. Joint par RMC Sport, l’entraîneur adjoint de Raphaël Ibanez à l’UBB fait le point sur sa situation.

" Il y a eu Che Guevara, y aura-t-il Etche Débarras??" Voilà le tweet de Vincent Etcheto, publié mardi soir sur son compte Twitter. Un tweet annonciateur d’un éventuel départ de l’UBB, qui avait d’ailleurs été annoncé dès dimanche soir par nos confrères de Canal + ? Une éventualité forte, d’autant que son nom revenait avec insistance pour entraîner la future entité basque dont le projet reprenait du poids ce mardi. Quelques heures plus tard, l’adjoint de Raphaêl Ibanez à l’UBB écrivait un nouveau tweet : "Jouer avec les mots comme avec un ballon. Ma réponse aux fausses infos lâchées par de soi-disant vrais médias." Vincent Etcheto s’explique : « C’était du 3e ou du 4e degré pour expliquer que les rumeurs évoquées dans la presse étaient fausses. » En revanche, l’entraîneur des lignes arrières reconnaît qu’il a été approché par Lyon. « Oui, ils se sont intéressés à moi. C’était très flatteur. Mais de mon côté, je n’étais pas intéressé par eux. Ça s’est arrêté là. »

Etcheto : « Jamais été contacté par les clubs basques »

Concernant la nouvelle entité basque qui devrait voir le jour, Vincent Etcheto assure : « C’est une bonne chose si le projet voit enfin le jour. Le rugby doit perdurer dans cette région que je connais bien et où j’ai des attaches. Mais je n’ai jamais été contacté. D’ailleurs, il me reste un an de contrat et je n’ai jamais émis le souhait de partir. » Sous contrat jusqu'en juin 2016, il bénéficie même d'une année en option. 

Etcheto : « Je serai à l’UBB à moins que mon président… »

A la question sera-t-il à l’Union Bordeaux-Bègles la saison prochaine, Vincent Etcheto répond avec la franchise qui le caractérise : « Je n’ai aucune envie de quitter ce groupe. On s’est cassé le c… pour se qualifier pour la Champions Cup, j’ai envie de la jouer. Je peux vous affirmer que je ne partirai pas de mon fait. La seule personne qui peut infirmer ça, c’est mon président. Moi, je n’ai pas envie de partir. C’est comme ceux qui affirment que je suis fâché avec Raphaël Ibanez. C’est faux. Je n’ai aucune envie de quitter ce groupe, mais beaucoup de choses peuvent arriver… » L'ancien ouvreur a-t-il reçu quelques échos négatifs sur la volonté de son président de se séparer de lui ? "Non" répond le principal intéressé. Vincent Etcheto n’attend désormais qu’une chose : « Prendre des vacances ! » Avant, il doit encore rencontrer son président en compagnie du staff pour faire un bilan de la saison écoulée.

Maxime Raulin