RMC Sport

Guy Novès inquiet des nouvelles règles

La saison 2008-2009 voit notamment l'arrivée de 12 nouvelles règles.

La saison 2008-2009 voit notamment l'arrivée de 12 nouvelles règles. - -

La Stade Toulousain de Guy Novès affronte ce soir Montpellier pour la reprise du Top 14. L’entraîneur des champions de France évoque avec nous les nouveautés de cette saison 2008-2009.

Guy Novès, avez-vous bien fêté votre titre de la saison passée ?
Oui, c’est vrai que ce titre-là nous a peut-être fait un peu plus plaisir que ceux acquis il y a quelques années, car on l’attendait tous depuis sept ans.

Une fois encore, vous disposez avec le Stade Toulousain d’un effectif conséquent et qui fait rêver sur le papier…
Oui, c’est aussi le fruit d’une gestion de club et d’une philosophie : les joueurs qui viennent à Toulouse ont envie d’y rester. Cette année, nous avons recruté trois joueurs : un pour remplacer un pilier, et deux pour renforcer le poste de n°10 où seul Jean-Baptiste Elissalde pouvait jouer à très haut niveau.
On doit avoir un effectif conséquent pour rester compétitif, car on est "pollué" par les sélections en équipe de France qui nous fragilisent énormément à certaines périodes. De plus, nous essayons aussi de rivaliser au plus haut niveau en Coupe d’Europe.

Vous avez notamment deux charnières de très haut niveau avec Elissalde, Kelleher, Michalak et Skrela. Comment allez-vous combiner ces quatre joueurs ?
En effet, cela me donne des opportunités, mais peut-être pas celles que l’on pense : ce sera peut-être Fred Michalak à l’ouverture avec David Skrela, ou encore Michalak à la mêlée avec Elissalde comme ouvreur. On n’en sait rien. Toutes ces solutions sont à ma disposition et à celle de mes entraîneurs.

Et comment gérez-vous les egos de chacun ?
C’est là que ce n’est pas toujours facile. Il faut savoir faire jouer tout le monde, ménager de la concurrence mais aussi de la confiance. Mais quand on s’explique sincèrement avec les joueurs, ils le comprennent. Il y a deux ans, Michalak était remplaçant en demi-finales et il est revenu à Toulouse cette année. Il sait que s’il est le meilleur, il jouera. Après, c’est juste une affaire de rotation. Ce ne sera compliqué qu’en fin de saison en fait, si nous nous qualifions en quarts de finale de Coupe d’Europe et en demi-finales de championnat. Cela ne représente que trois ou quatre matches et là-dessus, l’état de forme et les blessures peuvent aussi entrer en jeu. On est en 2008-2009, on est dans le professionnalisme et c’est comme ça qu’il faut gérer les effectifs. Il ne faut pas tirer sur la corde en permanence. Autrement, on aura des blessures comme celle de Vincent Clerc la saison passée, qui se blesse tout seul (rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche) car il n’y a pas suffisamment de joueurs à côté de lui.

Que pensez-vous des nouvelles règles appliquées cette année ?
Sincèrement, j’attends d’avoir un peu de recul pour voir comment les arbitres, qui avaient déjà beaucoup de difficultés à gérer les anciennes règles, s’adapteront aux nouvelles. Ce qui me gêne, c’est que ces nouvelles règles nous soumettent encore plus à l’interprétation des arbitres. Je suis un peu inquiet…
(ndlr : pour rappel, ces principales nouvelles règles sont : autorisation de l'effondrement des mauls en défense, ligne de hors-jeu à 5m sur les mélées ordonnées, pas de touche directe pour un ballon rentré dans ses 22m par la défense, possibilité de jouer les remises en jeu rapides vers l'arrière et application de la règle de la carence - pour tout savoir sur cette règle, cliquez ici, avec en plus 23 joueurs sur la feuille de match dont 2 piliers et un talonneur pour éviter les mélées simulées)

Le Stade Toulousain affronte ce soir Montpellier, mais je crois savoir que la reprise de l’entraînement a été assez tardive (fin juillet) du côté de Toulouse. Pensez-vous être prêt ?
Nous partageons votre inquiétude. Nous en saurons davantage ce soir, mais je ne pouvais décemment pas demander à mes joueurs de reprendre quinze jours ou trois semaines après le titre. J’étais bien obligé de leur donner quatre à cinq semaines de vacances pour récupérer physiquement et mentalement.. Je savais que ce serait au détriment de la qualité du jeu en début de saison, et j’espère qu’on y laissera pas trop de points, car faire un bon début de saison nous permettra de bien gérer la fin.

La rédaction - RMC Sports Eté