RMC Sport

Laporte : « Il y a de l’injustice »

Bernard Laporte

Bernard Laporte - -

Bernard Laporte, l’entraîneur toulonnais, ne décolère pas après la suspension de son président Mourad Boudjellal (interdit de terrain et de vestiaire). « C’est toujours navrant d’enlever son bonheur à quelqu’un, lance-t-il. C’est comme ça. Je n’ai rien contre Pierre-Yves Revol (le président de la Ligue nationale de rugby, Ndlr), mais je trouve qu’il y a de l’injustice, et pas qu’envers Toulon. Il y a eu des sanctions pas très importantes et qui auraient dû l’être et on met 130 jours à Mourad, qui contribue à l’évolution du rugby en France depuis 2006. Il le dit lui-même, sur la forme, on peut en discuter. Mais qu’on ne nous donne pas des leçons de morale. Que tout le monde soit transparent et irréprochable. Je voudrais que la transparence avance dans notre sport. Quand on est président de Ligue, on est neutre. On n’est pas licencié dans un club professionnel et on est neutre. Aujourd’hui, il y a des investisseurs qui sont arrivés à Lyon, à Bayonne, au Racing,… Il va falloir les écouter, les respecter et dire qu’on va prendre les décisions tous ensemble. On est dans un monde professionnel. Tout doit être logique, clair et précis. Frédéric Thiriez (le président de la LFP, Ndl) n’appartient à aucun club. Il est neutre. Il peut dire ce qu’il veut, il n’y aura jamais de suspicion. Ça, c’est plus clair. »