RMC Sport

Lombard : « Bruni ? Tout le monde est perdant !»

Thomas Lombard

Thomas Lombard - -

Thomas Lombard, membre de la Dream Team RMC Sport, est revenu sur les propos très durs de Bernard Laporte à l’encontre du jeune 3e ligne toulonnais Virgile Bruni, qui a décidé de quitter la Rade pour rejoindre Perpignan la saison prochaine.

« Cette situation n’est pas étonnante. On l’a cristallisée à Toulon car parmi les joueurs qui sont partis, certains ont très bien réussi. On pense à Gaël Fickou (à Toulouse depuis 2012), Yoann Maestri (à Toulouse depuis 2009) ou encore à Marc Andreu (parti à Castres en 2009 avant de rejoindre le Racing cet été)… Mais tous les clubs forment des joueurs avant que ceux-ci ne partent et explosent ailleurs. Dans le cas précis de Virgile Bruni, on a entendu des propos très virulents de Bernard (Laporte, le manager du RCT). Il faut comprendre le projet qu’il s’était fixé avec lui. On rappelle que c’est un JIFF (joueurs issus des filières de formation).

Dès la saison prochaine, il y a une obligation de faire figurer des JIFF, c’est-à-dire des joueurs issus de la formation française, sur les feuilles de match. C’est donc important pour les clubs de ne surtout pas se faire piquer ces JIFF car ce sera compliqué pour les remplacer et cela risque de coûter beaucoup d’argent. Donc en perdant Bruni, il perd un JIFF. Mais il perd aussi un joueur qu’il avait un peu mis de côté, dans un pré. Il le voyait évoluer, se projetait avec lui. C’est en plus un profil qu’il n’a pas beaucoup, car c’est un joueur très athlétique, coureur, très à l’aise dans les airs. Et tout d’un coup, le joueur lui claque un peu dans les pattes. Cela explique les propos très durs envers le joueur.

« Je peux comprendre Bruni »

Mais quand on regarde du côté de Bruni, on se dit que c’est un garçon qui est jeune, mais pas tant que ça. Il aura 25 ans au mois de février. Il entend depuis 3-4 mois que Toulon va peut-être recruter Schalk Burger au poste de 3e ligne, peut-être Fulgence Ouedraogo, ou encore Mamuka Gorgodze… Alors il se dit : ‘‘Merde, mon tour ne viendra jamais, je serai toujours plus ou moins cantonné à un rôle de remplaçant’’. Et il a ce club de Perpignan qui lui fait une offre, qui le sécurise en lui disant : ‘‘Chez nous, tu seras bien, tu vas jouer…’’.

Il hésite et il se dit que finalement, il fait peut-être bien de quitter Toulon. Pour moi, ce n’est peut-être pas un bon calcul de sa part, même si l’USAP est un club ambitieux. Il est hyper pénalisé car il risque de ne pas jouer (cette saison, ndlr). C’est emmerdant ! Tout le monde sera pénalisé car le club de Toulon fera appel à Virgile Bruni qu’en dernier recours. C’est dommage car on se prive d’un joueur qui a beaucoup de talent. Tout le monde est perdant dans cette histoire. Mais je peux le comprendre, on fait parfois de petites erreurs. On agit parfois dans la précipitation… »

A lire aussi :

>> Top 14 : le soulagement pour Biarritz !

>> Toute l’actu du Top 14

>> Chouly : « Rassurant pour la suite »

La rédaction