RMC Sport

Maman Picamoles sûre d’être championne !

Picamoles, néo-Toulousain retrouvera ses ex-partenaires de Montpellier

Picamoles, néo-Toulousain retrouvera ses ex-partenaires de Montpellier - -

Le troisième-ligne du Stade Toulousain va affronter ses anciens camarades de Montpellier, samedi lors de la finale du Top 14 au Stade de France (20h45). Pour la plus grande joie de Laurence, sa mère, salariée du MHR, et forcément championne à l’issue de la rencontre.

Samedi dans les tribunes du Stade de France, une femme portera deux maillots, celui de Toulouse et de Montpellier, affiche de cette finale du Top 14. Laurence Picamoles aura le n°8 de son fils, joueur toulousain, qui était encore au MHR il y a deux saisons. « Mon cœur est divisé en deux, mais de toute façon je serai championne ! »
La mère du troisième ligne centre international (12 sélections) est salariée du club héraultais depuis 1999. En charge des événements, elle bichonne les partenaires. Au four et au moulin avec toute son équipe depuis la qualification surprise de l’équipe de Fabien Galthié samedi contre le Racing-Métro (26-25), la maman de Louis vit depuis un rêve éveillé. « Qu’est ce que je pouvais espérer d’autre ? »
Quand Montpellier a signé son exploit au Vélodrome de Marseille, c’est toute la famille du joueur qui a explosé de joie. « Mes deux filles qui habitent à Toulouse étaient en larmes, mon mari était aussi à Marseille, pour nous, voir Toulouse et Montpellier en finale, c’était une joie double. »

« Je ne vous dirai pas mon pronostic »

Sentiment partagé par la bande des Quatre Fantastiques, les trois Montpelliérains Fulgence Ouedraogo, François Trinh-Duc, Julien Tomas et leur ancien camarade Picamoles. « Les copains vont se retrouver au Stade de France, ce sera une grande fête », prévoit la maman du néo-stadiste. Si le cœur de Laurence Picamoles est assez grand pour accueillir les deux clubs, le tableau d’affichage en revanche ne fera pas de sentiment. A ce petit jeu, la mère du joueur avait donné l’affiche de cette finale. « Quand on a gagné à Castres (en barrages, 17-18), je me suis dit ce sera une finale Toulouse-Montpellier. » Un pronostic pour samedi soir ? « Je ne vous dirai pas… »

Louis Chenaille (avec J.L. à Montpellier)