RMC Sport

Montpellier a trouvé un accord avec le Racing pour Goosen

Johan Goosen

Johan Goosen - AFP

Le très long feuilleton Gossen va trouver sa fin. RMC Sport est en mesure de confirmer les informations de Rugbyrama annonçant un accord entre Montpellier et le Racing pour le rachat du contrat de Johan Goosen. L’ouvreur sud-africain avait brusquement quitté le club francilien en janvier 2017, officiellement pour interrompre sa carrière professionnelle.

Johan Goosen va reprendre le fil de sa carrière interrompue en janvier 2017 lorsqu’il a quitté, de façon unilatérale, le Racing malgré le contrat le liant encore avec le club francilien. RMC Sport est en mesure de confirmer les informations de Rugbyrama quant au transfert de celui qui avait été désigné meilleur joueur du Top 14 en 2016 à Montpellier. Mohed Altrad, le président du MHR, a ainsi payé la clause figurant dans le contrat de Goosen avec le Racing. Le club héraultais va débourser au Racing environ 1,5 million d’euros pour cette clause plus le remboursement des versements anticipés des droits d’image du joueur.

Goosen, un arrêt de plus d’un an

C’est donc la fin d’une polémique très médiatique. Début 2017, Goosen avait subitement quitté le Racing pour officiellement devenir directeur commercial dans une entreprise de selles de chevaux à Bloemfontein en Afrique du Sud. Le Racing avait ensuite engagé des procédures judiciaires à l’encontre de Goosen qui était soupçonné de vouloir casser son contrat par le biais de cette retraite pour s’engager avec un autre club. Montpellier à l’époque faisait déjà figure de prétendant assidu.

"Le président qui signera Goosen est un salopard", avait alors balancé Mourad Boudjellal, président du RC Toulon, sur l’antenne de RMC. Avant de préciser ses propos: "À l’époque, il s’agissait de casser un CDD en créant un pseudo CDI. Je me suis dit: 'Si demain on commence à faire ça, tous nos contrats ne valent rien.' Si ça s’est passé comme ça, si une personne a payé Goosen au moins pendant un an en catimini ou en cachette via des sociétés et que Goosen a simulé le fait de vouloir arrêter le rugby et d’aller s’occuper des chevaux, tout ça pour, un an après, tout en n'ayant pas perdu un euro voire même en ayant peut-être gagné beaucoup d’argent, redevenir joueur de rugby… il n’y a pas que celui qui le signe qui est un salopard." Une seule question demeure désormais dans le dossier Goosen: dans quel état se trouve l’ouvreur sud-africain après plus d’un arrêt au haut niveau?

VIDEO - Quand le Racing a porté plainte contre Goosen

MI avec JFP