RMC Sport

Paillaugue : "Montpellier ne peut plus se cacher"

Benoît Paillaugue

Benoît Paillaugue - AFP

Après la victoire de Montpellier face à Toulon (36-21) lors de la 25e journée de Top 14, Benoît Paillaugue, demi de mêlée héraultais est revenu sur la semaine mouvementée de son club, tout en affichant haut et fort ses ambitions.

Benoît Paillaugue, ce match face à Toulon était-il dur à travailler ?

Oui, l’atmosphère cette semaine était un peu bizarre. On a su faire la part des choses car ce match était important pour le club. On devait faire un grand match pour la suite du championnat et aussi pour rendre hommage à ceux qui partaient et qui n’avaient pas la chance de jouer. On a pris le dessus sur l’émotion pour faire un grand match.

Vous avez envoyé un message fort à vos rivaux?

Je ne sais pas mais depuis quelques mois, on se sent bien ensemble et sur le terrain. Peut-être que le premier titre (le Challenge Européen, ndlr) nous a donné envie d’autre chose. On est assuré de recevoir. Après, ça s’annonce super excitant. On a l’ambition de bien finir le championnat et pourquoi pas d’aller à Barcelone (lieu de la finale le 24 juin).

Après ce qui s’est passé cette semaine, certains ont dit que Montpellier pouvait s’effondrer. Comment avez-vous appréhendé cette pression ?

Ça a parlé un peu. On était tous déçus de pleins de choses. Après, le sportif a repris le pas. Le plus bel hommage qu’on aurait pu leur faire (aux joueurs sur le départ), c’était de gagner ce match et on l’a fait. On l’a vu dans le vestiaire où on leur a remis des cadeaux. Il n’y avait que des mots positifs et des émotions.

Que vous dit Jake White pour garder le groupe uni ?

Ce qu’il vous a dit à vous ! Il est là pour gagner. Nous aussi. On est des compétiteurs. L’émotion est passée. On a tous le même but, c’est d’être champion. On ne peut plus se cacher. On aimerait gagner le Bouclier, comme les six autres équipes qualifiées.

A lire aussi>> Top 14 : Nagusa, l’hommage à Trinh-Duc… les tops et les flops de Montpellier - Toulon

La rédaction avec JL et LD à Montpellier