RMC Sport

Perpignan-Castres : Un de chute pour le champion

Première défaite de Castres cette saison

Première défaite de Castres cette saison - -

Champion de France, le Castres Olympique s’est incliné face à l’USAP (26-23). Pour leur premier match de Top 14 cette saison, les Tarnais ont craqué dans les dernières minutes. Réaction attendue samedi prochain face à Grenoble.

Il paraît bien loin le temps où Castres soulevait le bouclier de Brennus face au rugby Club Toulonnais. C’était le 2 juin dernier. Deux mois plus tard, retour à la réalité pour les Castrais. Pour leur premier match de la saison en Top 14, le Castres Olympique a concédé la défaite face à Perpignan (26-23). Dans une partie engagée avec de beaux gestes techniques, Tarnais et Catalans se sont livrés un duel acharné.

Battus en amical le 26 juillet dernier par Castres (12-14), les Perpignanais ont pris leur revanche face aux champions de France en titre dans leur antre d’Aimé-Giral. Une performance de haut vol pour les hommes de Marc Delpoux. Cueilli à froid par un essai de Marcel Gravey (3e), l’USAP réagit par l’intermédiaire de James Hook (17e) et Camille Lopez, le transfuge de l’Union Bordeaux-Bègles, qui a d’ores et déjà conquis le public catalan.

Un carton jaune qui change tout

A un quart d’heure de la pause, l’arrière castrais Romain Martial commet un plaquage dangereux sur Dewald Duvenage (25e). Un carton jaune qui a l’effet d’un électrochoc pour les coéquipiers de Romain Taofifenua, l’international français. Deux minutes plus tard, Sofiane Guitoune trouve la faille sur une merveille de passe de Camille Lopez (27e, 13-10). Avant le repos, une pénalité de Rory Kockott permet aux Castrais de rentrer aux vestiaires sur un score de parité (13-13).

En seconde période, le champion, sous pression, revient avec de nouvelles attentions. Privé de Brice Dulin, touché à la mâchoire, Geoffrey Palis et Romain Teulet, le club cher à Michel Dhomps (le président) marque un essai en force par le troisième ligne Piula Faasalele (59e, 19-23). Mais, boosté par son public, Perpignan enfonce le clou. Par son homme providentiel. En supériorité numérique en raison du carton jaune du capitaine de Castres Yannick Caballero (71e), Perpignan saisit sa chance. Sur une mêlée catalane, Lopez effectue un magnifique crochet extérieur sur Rory Kockott. le néo-international français franchit le dernier rideau défensif et aplatit entre les poteaux (77e, 26-23). Castres repart quand même avec le bonus défensif. Mais sa réaction sera déjà attendue samedi face à Grenoble au stade Pierre-Antoine.

A lire aussi :

>> Biarritz-Clermont : l’ASM a eu chaud

>> Top 14 (J1) : Ce qu’il ne fallait pas manquer

>> En images : les pépites du Top 14

Xavier Martel