RMC Sport

Racing 92: Lorenzetti veut garder Vakatawa

Virimi Vakatawa

Virimi Vakatawa - ICON

Plusieurs cadres du Racing 92 sont en fin de contrat en fin de saison dont Virimi Vakatawa et Teddy Thomas. Le président Jacky Lorenzetti évoque ces dossiers pour RMC Sport.

C’est l’un des hommes de base du Racing 92 et du XV de France de Fabien Galthié à trois ans de la Coupe du monde. Pourtant, l’avenir de Virimi Vakatawa est encore incertain. Le centre international (28 ans, 24 sélections) est en fin de contrat l’été prochain. Plusieurs clubs anglais suivent déjà le dossier de près, rêvant de frapper un grand coup comme Bristol l’a fait avec le Fidjien Semi Radradra, étincelant ces dernières semaines. Car Vakatawa est désormais clairement une référence européenne après avoir brillé à la Coupe du monde puis lors du dernier Tournoi des VI Nations. Un joueur très courtisé aussi. Son club actuel en a conscience et des discussions ont déjà débuté pour une éventuelle prolongation.

Lorenzetti : "On va tout faire pour le garder mais...."

"On veut garder nos meilleurs joueurs dont Virimi, a indiqué le président Jacky Lorenzetti ce jeudi lors d’un entretien à RMC Sport. Je l’ai vu hier (mercredi), je lui ai dit et redit. On a repris rendez-vous avec son agent. On va tout faire pour le garder mais on ne peut pas dépasser le salary cap. On ne pourra pas suivre les surenchères notamment des clubs anglais qui peuvent le recruter en tant que marquee player (ndlr : joueur hors salary cap). C’est un enfant du club depuis onze ans que l’on avait libéré pour jouer à VII. Il habite à côté (du Plessis-Robinson). Sa copine est là. Il me disait que s’il restait, il avait envie de faire un enfant. Mais il y a la loi de l’argent et on ne peut pas faire n’importe quoi."

Thomas vers le Stade Toulousain ?

Un principe qui ne vaut pas uniquement pour Virimi Vakatawa au Racing. Car d’autres internationaux seront en fin de contrat à l’issue de la saison, dont l’ailier Teddy Thomas. L’international (26 ans, 19 sélections) n’a pas non plus encore prolongé. On en est même loin d’ailleurs pour le moment. En cas de départ, le Stade Toulousain fait partie des pistes pour l’accueillir selon les informations de RMC Sport. "Avec Teddy, on n’a pas encore commencé les discussions, avoue Lorenzetti. Ça fait aussi un bout de temps qu’il est chez nous (depuis 2014). Teddy comme nous, on a une petite frustration. Il a été victime de pas mal de petits pépins physiques qui l’ont empêché chez nous, comme en équipe de France d’ailleurs, de montrer l’immensité de son talent. Il faut qu’on arrive à purger cette frustration et envisager qu’il puisse rester chez nous pour nous montrer de quoi il est capable, et il est capable d’immensité."

JFP