RMC Sport

Rugby : le sondage du ras-le-bol

Steffon Armitage

Steffon Armitage - -

A l’invitation de Provale, le syndicat des joueurs de rugby, les joueurs professionnels de première ligne de Top 14 et de Pro D2 ont été consultés* sur l’arbitrage et le traitement de la mêlée. Entre désaccord et mécontentement, la colère gronde.

Les principaux résultats :
- 76% des joueurs sont peu ou pas satisfaits par le traitement actuel de la mêlée

- 79% des joueurs trouvent les sanctions liées aux mêlées incohérentes

- 71% des joueurs les trouvent trop fréquentes

- 78% des joueurs pensent que la formation des arbitres concernant les mêlées est insuffisante.

- 59% des joueurs estiment que la modification des temps d’entrée en mêlée n’apporte pas d’amélioration

Les commentaires et propositions faites par les joueurs :
- Les arbitres ne sont pas assez formés. Les joueurs souhaiteraient un arbitre spécifique à la mêlée

- Les joueurs déplorent le manque de consultation des principaux acteurs du jeu (entraîneurs, joueurs, anciens joueurs)

- En raison du changement de temps d’entrée en mêlée, les arbitres devraient s’accorder sur le rythme d’élocution de ces temps de jeu qui perturbe les joueurs puisque ce tempo est différent d’un arbitre à l’autre

- Les joueurs ont l’impression que les sanctions sont choisies au hasard, ce qui peut empêcher l’avancement correct du jeu. Il faut uniformiser les sanctions appliquées.

- Il faut que les arbitres de touche soient plus impliqués dans les décisions prises sur la mêlée, ce qui aurait pour conséquence d’aider l’arbitre de champ.

*Sondage réalisé auprès de 30 clubs professionnels (Top 14 et Pro D2) entre le 4 et le 10 septembre 2012. 28 clubs y ont répondu (Toulon et Oyonnax ne sont pas prononcés). Soit 238 questionnaires réceptionnés (94 en Top 14 et 144 en Pro D2).