RMC Sport

Top 14: Castres solide, Toulon paye son indiscipline

Un doublé du pilier Wilfried Hounkpatin a permis à Castres de ne faire qu'une bouchée de Toulon (27-16). Les Castrais, surpris par le Stade Français la semaine passée, se rattrapent et grimpent à la 4e place au terme d'un match maîtrisé.

Porté par la puissance de son pilier droit Wilfried Hounkpatin auteur d'un doublé, Castres s'est logiquement défait de Toulon (27-16), qui a récolté quatre cartons jaunes, samedi soir pour le compte de la 5e journée de Top 14. Le revers ramené la semaine dernière de Paris (10-34) n'était qu'un accident pour les joueurs de Pierre-Henry Broncan, déterminés pour corriger le tir aux dépens de Varois certes diminués par les absences de plusieurs cadres mais surtout en manque de confiance.

Cela s'est vu dans les intentions, louables mais manquant de tranchant lors du premier acte que les Toulonnais ont passé le vent dans le dos sans en faire bon usage. Au classement, le CO grâce à ce succès remonte à la 4e place alors que Toulon (10e) reste englué dans le ventre-mou à hauteur des deux promus Perpignan et Biarritz.

13-9 à la pause

Le puissant Hounkpatin, auteur d'un doublé en force (12e, 42e), a été le détonateur de son équipe qui s'est nourri des fautes de visiteurs dominateurs initialement dans l'occupation mais stériles, à l'image d'Aymeric Luc auteur d'un en-avant dans l'enbut local (24e). En maitrisant mieux les éléments - essai de Hounkpatin, 2 pénalités de Benjamin Urdapilleta - le CO s'est parfaitement lancé, le RCT ne pouvant compter que sur la botte de Louis Carbonel (3 sur 4) pour rester au contact à la pause (13-9).

L'indiscipline visiteuse - carton jaune pour Leone Nakarawa et Anthony Belleau - autour de la mi-temps a été préjudiciable aux hommes de Patrice Collazo, punis sur une pénalité à 5 mètres jouée et convertie par le spécialiste du genre Hounkpatin (20-9, 42e).

Espoir de courte durée

En quête du bonus offensif, Castres a alors multiplié les offensives, en se précipitant un peu trop avec des maladresses ou des mauvais choix qui ont frustré le public de Pierre-Fabre. Pire, ils ont assisté à une réaction d'orgueil splendide de Luc, se jouant sur une course de 90 mètres de Julien Dumora, Urdapilleta et enfin Geoffrey Palis pour l'essai de l'espoir pour les visiteurs (63e).

Mais il a été de courte durée. Fautifs coup sur coup près de leur ligne, Sonatane Takulua (67e) et Florian Fresia (69e) ont été sortis pour dix minutes chacun et l'arbitre Adrien Descottes a sanctionné la mêlée varoise suivante d'un essai de pénalité (27-16, 70e). Malgré leur double supériorité numérique sept minutes durant, Castres n'a pas su trouver la faille une quatrième fois.

JA avec AFP