RMC Sport

Top 14 : Ce qu'il faut retenir de la 2e journée

-

- - -

Après leur défaite à Bordeaux-Bègles lors de la 1ère journée, les Toulousains se sont parfaitement ressaisis ce samedi contre Bayonne (41-3). Les champions de France castrais ont également redressé la barre face à Grenoble (34-6), tandis qu’Oyonnax s’est offert le scalp de Clermont (30-19).

Bayonne-Toulouse : 41-3

Après leur défaite à Bordeaux-Bègles (31-25), le week-end dernier, les Toulousains se retrouvaient d’ores et déjà au pied du mur, à l’heure de recevoir des Bayonnais en pleine confiance suite à leur probante victoire contre Oyonnax (39-11) et leurs trois succès en autant de matches de préparation. Après une première période très fermée et une multiplication de fautes de part et d’autres les Toulousains mènent 12 à 3 grâce au jeu au pied précis de Luke McAlister tandis que Martin Bustos Moyano essuyait trois échecs. En deuxième période des essais de Christopher Tolofua (42e), Maxime Médard (47e) lancent parfaitement des Rouge et Noir beaucoup plus libérés et inspirés qu’en première période. Un essai collectif à la 55e minute de jeu et un autre inscrit par Louis Picamoles à la 61e concrétisent encore un peu plus les bonnes intentions des joueurs de Guy Novès leur accorde le bonus offensif. Samedi prochain (15h), les Toulousains tenteront de confirmer leur embellie dans l’imprenable forteresse clermontoise de Marcel-Michelin.

Perpignan-Stade Français : 27-28

Perpignanais et Parisiens ont proposé un match de haute volée et plein de suspense ce samedi à Aimé Giral. Déjà très en réussite la semaine dernière lors de la victoire contre Castres (26-23), le Perpignanais Camille Lopez à la baguette s’est de nouveau révélé très précieux. Toutefois, le jeu fluide et léché de l’USAP concrétisé par des essais de Sione Piukala (5e), Tommaso Benvenuti (35e) et Sofiane Guitoune (65e) n’aura pas suffi. Un essai d’Alexandre Flanquart (32e), une transformation et quatre pénalités de Jérôme Porical ainsi que trois drops de Jules Plisson, dont un sur la sirène, auront permis au Stade Français, impressionnant en mêlée de s’imposer au terme d’un chassé-croisé à couper le souffle. Vendredi prochain, les hommes de Gonzalo Quesada, tenteront de confirmer lors de l’inauguration de leur nouveau stade Jean-Bouin contre Biarritz.

Castres-Grenoble : 34-6

Défaits à Perpignan (26-23) le week-end dernier en ouverture du Top 14 2013-2014, malgré une belle prestation, les Castrais se devaient de redresser la barre, ce samedi à domicile contre Grenoble. Et les champions de France en titre n’ont pas failli. Très efficaces, les Castrais ont rapidement pris la mesure des Isérois grâce à des essais d’Ibrahim Diarra (3e) et de Rémi Lamerat (11e) en première mi-temps. En seconde période, Antonie Claassen (43e) et Marcel Garvey (52e, 56e) permettent aux Castrais de bonifier leur victoire face à des Grenoblois trop maladroits en touche. Samedi prochain, les Castrais se déplaceront chez l’Union Bordeaux-Bègles pour attester de leur bonne forme.

Biarritz-Montpellier : 19-12

Défaits à domicile par Clermont (18-22) le week-end dernier, les Biarrots défiaient de nouveau un gros morceau du championnat ce samedi, avec la réception de Montpellier au Parc des Sports d’Aguiléra. Les Montpelliérains mènent 6 à 3 après une première période insipide mais dès la reprise Charles Gimenez (41e) inscrit en faveur du BO l’unique essai de la rencontre. Les Biarrots, peu inspirés devant mais très solides en défense, viennent à bout de Montpelliérains se voyant refusés cinq essais sur arbitrage vidéo. A la traine, avec seulement trois points en deux rencontres, le MHR est d’ores et déjà dos au mur et tentera de reprendre des couleurs lors de la réception de Brive, samedi prochain.

Brive-Union Bordeaux-Bègles : 25-12

Après son exploit du week-end dernier contre Toulouse (31-25), l’Union Bordeaux-Bègles se déplaçait ce samedi à Brive pour tenter de surfer sur sa bonne dynamique. Dans l’antre du promu briviste Amédée-Domenech, les deux équipes proposent une première période peu enlevée. Toutefois, les Corréziens moins fébriles mènent au score 15 à 6 à la pause, grâce aux cinq pénalités inscrites par Gaëtan Germain contre deux pour le Bordelais Pierre Bernard. Un essai de Sisa Koyamaibole (64e), une transformation et une pénalité de Germain plus tard, Brive remporte logiquement une rencontre durant laquelle les Damiers auront commis beaucoup trop de fautes pour espérer contrecarrer les plans et l’application du CAB. Lors de la troisième journée, Brivistes et Bordelais auront fort à faire puisque les premiers se déplaceront à Montpellier tandis que les seconds recevront les champions de France castrais.

Oyonnax-Clermont : 30-19

A lire ici

A lire aussi :

>> Première journée : Ce qu’il ne fallait pas manquer

>> Les nouvelles stars du Top 14

>> L’équipe de rêve de Denis Charvet

Jérémy Bilinski