RMC Sport

Top 14 : Clermont s’échappe en tête… et vers les demies

Lors du match de clôture de la 24e journée de Top 14, Clermont a conforté sa place de leader ce dimanche, en s’imposant assez facilement (36-10) sur un Stade Français une nouvelle fois moribond. Au classement, les Jaunards reprennent six points d’avance sur Toulon et Montpellier et filent doucement vers les demi-finales du championnat.

TOPS

Parra en pleine bourre

Lui est chaud-bouillant pour les phases finales. Morgan Parra a éclaboussé la rencontre de toute sa classe, son talent et surtout sa précision. Auteur de 23 points sur les 36 de son équipe, l’artilleur clermontois a réalisé un 100 % de réussite au pied, portant son équipe vers la victoire. Et pour parachever son œuvre déjà bien aboutie, le demi de mêlée international s’est offert un essai en bout de ligne, sur un bon groupé-pénétrant de son pack. Dans la dernière ligne droite de la saison, la mire est réglée pour Parra, c’est une certitude.

>> A lire aussi : Racing : grosse frayeur pour Nyanga

Le réalisme froid de Clermont

Si les Clermontois gardent ce réalisme et ce sérieux, ils pourront aller très loin dans les phases finales du Top 14. Des exemples ? A la 40e minute de jeu, les Jaunards enfoncent un Rabah Slimani en grosses difficultés et le poussent à la faute. Une minute après le carton jaune récolté par le pilier droit parisien, M. Marchat accorde un essai de pénalité à l’ASM. A la 42e, sur une touche magnifiquement trouvée par Parra, l’alignement parisien se troue et Ulugia en profite en fond de couloir pour aller dans l’en-but. La concurrence est prévenue : Clermont marche sur les traces de 2010, année de leur dernier titre de champion de France.

 La belle échappée au classement

Mais la vraie bonne nouvelle, finalement, de la journée pour Clermont, elle se trouve au niveau comptable. Mis sous pression par Toulon et Montpellier, Franck Azéma et ses hommes sont restés très calme pour faire exploser les Parisiens. Seul ombre au tableau, ce bonus offensif à portée de mais qui n’a jamais atteint. Avec cette victoire, les Clermontois reprennent six points d’avance sur Toulon et Montpellier et peuvent envisager de plus en plus sereinement une qualification pour les demi-finales.

>> A lire aussi: Toulon : Boudjellal souhaite la bienvenue à "Mister Clerc

FLOPS

La pluie a perturbé le jeu

On le sait, en France, l’ennemi des rugbymen n’est autre que la pluie. Et il a sacrément plu sur les joueurs présents sur la pelouse de Marcel-Michelin, ce qui a accouché d’un match totalement haché par les fautes de mains, trop nombreuses pour une rencontre de ce calibre. Mais aussi, beaucoup de phases d’attaques avortées par la perte d’appuis des joueurs.

Slimani était hors-sujet

On appelle ça une première mi-temps catastrophique. Rabah Slimani, bien énervé durant le premier acte, a été en dessous de tout en mêlée notamment, se faisant sanctionner de nombreuses fois. C’est donc logiquement que l’arbitre de la rencontre, M. Marchat, lui a mis un carton jaune juste avant la pause (40e+2). Comble de malchance, sur la mêlée suivante, les Clermontois marquent un essai de pénalité. Sorti à la 60e minute, Rabah Slimani n’a toujours pas retrouvé le niveau qui était le sien en équipe de France.

>> A lire aussi: Top 14 : Toulon et Castres cartonnent, le Racing réagit

B.Duguine