RMC Sport

Top 14 - Grenoble : Ratini remercié ?

Ratu Alipate Ratini

Ratu Alipate Ratini - AFP

INFO RMC Sport - L’ailier fidjien Ratu Alipate Ratini serait sur le point de quitter Grenoble pour des raisons extra-sportives. Un départ qui pourrait ouvrir la porte à l'arrivée de Joe Rokocoko.

Victime d'une rupture d'un tendon d'Achille fin avril, Ratu Alipate Ratini était à l'arrêt pour au minimum six mois. L'ailier fidjien de Grenoble, auteur de 10 essais cette saison, voyait ses chances de disputer la Coupe du monde s'envoler par la même occasion. Alors que ses coéquipiers du FCG ont repris le chemin de l'entraînement le 29 juin pour attaquer la préparation de la nouvelle saison, Ratu Alipate Ratini a lui rejoint le CERS de Capbreton pour trois semaines de rééducation.

Mais selon nos informations, c'est dans les Landes que l'ailier fidjien s'est distingué négativement, avec un comportement extra-sportif non conforme. Une procédure disciplinaire est en cours au sein du club isérois, qui pourrait déboucher sur un licenciement du joueur… qui n'en est d'ailleurs pas à son coup d'essai. C'est notamment une accumulation de fausses notes en dehors des terrains qui ont poussé les dirigeants grenoblois à agir. Ratu Alipate Ratini pourrait d'ailleurs très vite retourner au Fidji.

Rokocoko pour le remplacer ?

Son départ pourrait faciliter l'arrivée de Joe Rokocoko. Le centre ou ailier néo-zélandais ne devrait pas rester à Bayonne, relégué en Pro D2. Plusieurs clubs se sont manifestés pour récupérer l'ancien All Black, dont Grenoble.

Si Ratini part, une place de non-JIFF (joueur n’étant pas issu d’un centre de formation agréé, n’ayant pas été en tant que joker médical et n’étant pas comptabilisé en application des règlements de la LNR), ainsi qu’une partie de la masse salariale va se libérer. Le FCG pourrait donc faire le forcing pour convaincre Rokocoko de relever un nouveau défi dans l'Isère.

M.R