RMC Sport

Top 14: les trois-quarts du Racing, c’est les "Galactiques" selon Iribaren

Invité du RMC Sport Show ce dimanche, le demi de mêlée du Racing 92 Teddy Iribaren est revenu sur la prestation impressionnante de la ligne de trois-quarts du club francilien, déterminante dans le large succès de son club face à Clermont (45-19).

Le Racing 92 a surclassé Clermont (45-19) et mis fin à une série de quatre défaites, ce samedi lors de la 23e journée de Top 14. A l'Arena de Nanterre, les Ciel et Blanc ont assuré le "show" derrière. Les joueurs des lignes arrières ont fait la différence en inscrivant cinq des six essais. Le n°15 australien Kurtley Beale s'est offert un doublé grâce à deux offrandes de Teddy Thomas, auteur du troisième essai des siens et impliqué dans la construction du quatrième.

La première association en club des centres du XV de France, Gaël Fickou, transfuge du Stade Français, et Virimi Vakatawa, a fonctionné à merveille. Le premier a inscrit son premier essai sous ses nouvelles couleurs, en début de seconde période, et le second a réalisé une superbe passe sautée sur celui de Teddy Thomas. Spectateur privilégié de cette entente prometteuse sous les couleurs du Racing, Teddy Iribaren s’est régalé.

Iribaren: "Assez impressionnant de les voir évoluer"

"Derrière, dans la ligne de trois-quarts, c’était les Galactiques, s’est amusé le demi de mêlée du Racing 92 ce dimanche, sur RMC, dans le RMC Sport Show. Ils m’ont fait penser au Real Madrid de l’époque." Qui joue le rôle de Zidane chez ces Galactiques ? "On va le faire au numéro, on va dire que c’est le 10, Finn Russell", a souri Iribaren. "C’est assez impressionnant de les voir évoluer quand ils sont en pleine possession de leurs moyens, a-t-il conclu. Ils sont capables de faire des choses incroyables."

Le coach Laurent Travers, satisfait de la réaction d’un joueur comme Russell, qu’il avait peu ménagé, tout comme le président Jacky Lorenzetti, mais également de Vakatawa, qui revenait de blessure, a rendu hommage samedi aux "joueurs de l’ombre", qui ont aussi permis aux artistes de bénéficier de bons ballons à exploiter en attaque. En quête d’un succès, le Racing 92 a profité de cette écrasante victoire pour passer devant sa victime auvergnate au classement et monter sur le podium, à la 3e place.

QM