RMC Sport

Racing 92: Lauret rejoint l’infirmerie, Fickou titulaire

INFO RMC SPORT. Le troisième ligne international du Racing 92 Wenceslas Lauret s’est blessé à une cuisse lors de l’entrainement de ce mardi. Il est forfait pour la réception de Clermont samedi. Un match que Gaël Fickou débutera comme titulaire.

Un coup dur de plus pour le Racing 92. Le club francilien a enregistré une blessure supplémentaire au sein de son effectif déjà décimé ces dernières semaines. Le troisième ligne français Wenceslas Lauret (32 ans, 27 sélections, la dernière en 2019) est en effet lui aussi indisponible. Selon nos informations, il a été victime d’une déchirure à la cuisse droite lors de l’entrainement de ce mardi au Plessis-Robinson et a dû écourter sa séance afin de ne pas aggraver sa blessure.

Le Racingman, qui sera écarté des terrains durant plusieurs semaines, est d’ores et déjà forfait pour la réception de Clermont samedi (14h45) dans le cadre de la 23e journée de Top 14. Un match capital pour les hommes de Laurent Travers qui restent sur quatre défaites consécutives en championnat, dont celle face au Stade Français (29-35) la semaine dernière. Ils pointent désormais à la 4e place du classement, à quatre points de leurs prochains adversaires. 

Première titularisation pour Fickou

L’infirmerie (qui reste notamment composée de Chat, Dupichot, Sanconnie mais aussi Machenaud) commence malgré tout à se vider. Plusieurs retours sont attendus dans les rangs du Racing ce week-end. Le centre des Bleus Virimi Vakatawa, qui n’a plus joué depuis la victoire contre Edimbourg début avril, est en phase de reprise avec des séances de course individualisée ce mardi. Une décision devrait être prise jeudi quant à sa participation.

La bonne nouvelle viendra évidemment de la présence de Gaël Fickou. Remplaçant et entré en jeu face à Toulouse voilà deux semaines, puis dispensé du derby francilien contre son ancien club le week-end dernier, le centre international arrivé le 19 avril devrait bel et bien fêter sa première titularisation avec le Racing pour ce choc très important.

Jean-François Paturaud