RMC Sport

Top 14: Toulon revit grâce à son All Black rebelle (et à Anthony Belleau)

Toulon s’est imposé à domicile face à Agen (33-3), ce samedi grâce à Malakai Fekitoa, qui a critiqué son président Mourad Boudjellal, et à Anthony Belleau. Les Rochelais sont eux venus à bout du LOU (30-13) et Grenoble enfonce un peu plus Perpignan dans la crise (31-22).

69e minute à Mayol. Toulon, privé de Mathieu Bastareaud, suspendu, mène 19-3 face à Agen mais, depuis le début de la seconde période, les Varois ne parviennent plus à trouver la faille et leur bonus offensif est en danger. C’est le moment que choisit Anthony Belleau pour s’illustrer. Au milieu du terrain, l’ouvreur toulonnais transperce la défense du SUA d’une feinte de passe remarquable et s’envole vers l’en-but adverse. Un essai splendide qui assure les cinq points à Toulon, qui va ensuite dérouler pour s’imposer plus largement (33-3), grâce à un essai de Malakai Fekitoa (75e), qui a égratigné son président, Mourad Boudjellal, dans une interview cette semaine.

Auparavant, les hommes de Patrice Collazo avaient pris le large, sans franchement rassurer. Mais les Varois sont parvenus à briller par intermittence et, grâce à des essais de Tuisova, Escande et Messam, menaient largement 19-0 à la pause. La pression agenaise en seconde mi-temps n’aura pas suffit à ébranler le RCT, qui rebondit après sa défaite au Stade Français le week-end dernier.

Encore raté pour Perpignan

Dans le même temps, La Rochelle est venu à bout du LOU (30-13), qui a pris l’eau dans les dix dernières minutes en récoltant deux cartons jaunes et en encaissant deux essais. Les Lyonnais, longtemps dans le match, ont payé le manque d’efficacité de Jean-Marc Doussain face aux perches (une transformation et deux pénalités manquées).

Enfin, Perpignan s’enfonce un peu plus dans la crise, avec une cinquième défaite en autant de matches cette saison sur la pelouse de Grenoble, qui le précédait au classement (31-22). Malgré trois essais contre un seul pour leurs adversaires, les Catalans ont payé leur manque de discipline (13 pénalités sifflées contre eux) et restent dernier du Top 14.

TL