RMC Sport

Toulon-Racing 92, le debrief: la blessure d'Ollivon, le champagne d'avant-match, Star Wars qui perturbe le buteur

-

- - AFP

Au terme d’un match fermé, Toulon a dominé le Racing 92 (17-11) ce dimanche en match de clôture de la 15e journée de Top 14. Le RCT grimpe à la 4e place.

Ollivon, la tuile

Touché à la cheville à la 20e minute, le troisième ligne international du RCT Charles Ollivon (23 ans, 4 sélections) a quitté la pelouse sur une civière et les acclamations de Mayol. Aucun diagnostic n’a été officialisé, mais les images laissent craindre une blessure sérieuse. Le joueur est d’ores et déjà incertain pour le tournoi des VI Nations qui débute pour la France le 4 février par un déplacement en Angleterre. Le RCT a également perdu le deuxième ligne Romain Taofifenua, sorti dès la 3e minute à la suite d’une blessure au genou droit.

A lire aussi >> Laporte et Novès se sont rencontrés à Mayol

Le Racing a commencé au champagne

C’est l’une des images de ce "Boxing Day". Quelques minutes avant le coup d’envoi, avant même le traditionnel "Pilou-pilou" toulonnais, les joueurs du Racing réunis sur le terrain, ont trinqué coupe de champagne à la main, vêtus d’un blazer. Une manière originale de célébrer la nouvelle année, qui rappelle le même geste inventé par les Racingmen en 1990 avant la finale remportée au Parc des Princes face à Agen (22-12). Dan Carter et les siens n’ont pas connu la même réussite ce dimanche. Ils avaient pourtant simplement trempé les lèvres.

La colère d’Halfpenny

On joue la 40e, Ma’a Nonu vient d’inscrire un essai tout en puissance. Leigh Halfpenny est à la transformation en coin. Silence dans le stade. Mais alors que le Gallois s’apprête à s’élancer, la musique de Stars Wars, retentit. A Mayol, le célèbre thème remplace le traditionnel buzzer de la mi-temps. Le coup de pied d’Halfpenny passe largement à côté. Le buteur toulonnais ne masquera pas son exaspération après cette erreur de manipulation…

Toulon remporte la bataille stratégique

Il a fallu attendre la 27e minute pour voir Dan Carter inscrire les premiers points de ce match. Le duel entre les deux finalistes du Top 14 de la saison dernière fut âpre, intense, fermé (deux essais inscrits), avec des défenses rugueuses, mais à l’arrivée, le RCT a su convertir sa domination par une victoire (17-11). Toulon dompte sa bête noire francilienne et grimpe à la 4e place du Top 14. Le Racing, 8e, est à deux points du top 6.

La transformation refusée à Carter

Dimitri Szarzewski vient de ramener les deux équipes à égalité (11-11) après un essai en force. Dan Carter se charge de la transformation. Le ballon semble passer entre les perches, mais les arbitres refusent de l’accorder. Décision étonnante et deux points en moins qui privent le Racing de bonus défensif.

A lire aussi >> Toulouse se rebiffe et éteint le leader Clermont

S.R