RMC Sport

Trinh-Duc, la grosse tuile

Le plaquage qui a provoqué la blessure de François Trinh-Duc

Le plaquage qui a provoqué la blessure de François Trinh-Duc - AFP

Auteur d’un superbe début de saison avec Montpellier, de retour dans les petits papiers du staff du XV de France, François Trinh-Duc a vu son bel élan s’arrêter ce samedi avec une fracture du tibia droit face à Oyonnax. Un gros coup dur pour le joueur qui sera indisponible environ trois mois.

Il avait enfin fait taire les critiques. Réuni l’unanimité, ou presque, autour de son nom. Impérial depuis le début de saison avec Montpellier, des performances qui lui ont permis de revenir en grâce auprès du staff du XV de France, qui l’avait écarté ces derniers temps, François Trinh-Duc semblait le candidat idéal à l’ouverture pour la tournée d’automne des Bleus. Il n’en aura pas l’occasion. Resté au sol après un contact tibia contre tibia sur plaquage violent mais en règle signé Benjamin Urdapilleta à la 25e minute du match face à Oyonnax ce samedi, l’international français souffre d’une fracture du tibia droit.

Evacué vers l'hôpital Lapeyronie de Montpellier pour y être opéré, Trinh-Duc va désormais faire face à de longs mois de convalescence. Selon les premières informations, son indisponibilité sera d'environ trois mois. "Il a une fracture relativement nette du tibia, explique Bruno Boussagol, médecin du MHR. Il va avoir un clou centromédullaire. Le problème, c'est qu'il va être indisponible pendant peut-être trois mois. C'est son premier accident. Ça arrive dans une carrière. Malheureusement ça arrive au mauvais moment mais il faut faire avec." 

Parra également touché

Une grosse tuile pour le joueur et Montpellier même si le staff médical craignait dans un premier temps une fracture tibia-péroné qui aurait été plus grave. Le club s'est déjà mis à la recherche d'un joker pour remplacer son ouvreur. "Ça va être compliqué de trouver un joueur aussi bon que François, précise Mario Ledesma, l'entraîneur des avants montpelliérains. En plus, c'est un mec qui connaît le jeu, la maison, qui est aimé de tous, du public aussi. Ça va être une grosse épreuve pour l'équipe, un défi à relever. François avait fait de gros efforts pour revenir en équipe de France. Il reviendra plus fort mais aujourd'hui, à l'instant T, c'est très dur pour lui."

Grosse tuile aussi, donc, pour le XV de France, qui a également vu Sofiane Guitoune se blesser aux ischios-jambiers et Morgan Parra à l’épaule ce samedi. A moins d’un an de la Coupe du monde, Philippe Saint-André perd l’opportunité d’installer Trinh-Duc en charnière, secteur de jeu essentiel. "On était tous très contents et fier que François retrouve l'équipe de France, confirme Lucas Dupont, son coéquipier au MHR. Il a travaillé dur pour ça, c'est arrivé, et il se pète juste avant la tournée. C'est dommage." Fred Michalak actuellement blessé, quel ouvreur mènera les Bleus lors de la tournée d’automne ? Rémi Talès ? Jules Plisson ? Camille Lopez ? Le sélectionneur tricolore va devoir trancher. "Il faut être optimiste, annonce Philippe Saint-André. Quand il y a des blessés, d’autres arrivent. Aujourd’hui, on a vu un bon Camille Lopez avec Clermont, qui en plus a repris le but. Après, c’est toujours difficile pour François qui avait fait des efforts incroyables, qui avait énormément travaillé sur le jeu au pied, sur tous les aspects du poste de demi d’ouverture. Et au moment où il est en grande forme, la blessure arrive."

la rédaction