RMC Sport

Chabal : "On a peut-être pas suffisamment de talent"

-

- - -

Au lendemain de la défaite du XV de France en Ecosse (29-18) lors de la 4e journée du Tournoi des VI Nations, Sébastien Chabal ne s’avoue pas surpris par la situation des Bleus. Dans Direct Laporte ce lundi sur RMC, le membre de la Dream RMC Sport pointe la responsabilité de l’ensemble du rugby tricolore.

« Cette défaite en Ecosse n’est pas une rechute, c’est la réalité. On était parti nulle part. Tout ne se fait pas du jour au lendemain. Je suis triste que l’on ait perdu en Ecosse. Très honnêtement, je ne suis pas surpris. On pensait qu’on allait mettre une raclée aux Ecossais ? Ça ne marche pas comme ça. On a été bousculé dans tous les compartiments du jeu. Il n’y a pas beaucoup de joueurs qui donnent des garanties, si ce n’est la capitaine Guilhem Guirado. On est dans le dur. Il faut s’avouer que l’on est à notre place. On n’a peut-être pas suffisamment de talent. Peut-être aussi que rien n’est fait pour mettre tous les moyens au service de cette équipe de France.

« Ceux qui sont en place veulent préserver les intérêts de tout le monde »

On a vu depuis le début du tournoi que les Ecossais étaient ragaillardis au niveau de la mêlée. Mais de là à prendre quatre pénalités, deux bras cassés, ça fait beaucoup. Après ça, comment parler de lancement de jeu, de mouvement, de schémas tactiques ? Tu as beau avoir travaillé très studieusement pendant la semaine, tu ne peux rien faire. C’est inquiétant. On avait été pas mal en mêlée depuis le début du tournoi, avec les mêmes joueurs. On s’est vraiment fait chahuter contre les Ecossais, qui ne sont pas des foudres de guerre dans ce secteur.

C’est la faute du rugby français. Il y a des responsabilités qui sont à mettre sur le compte de chacun. Les joueurs, le staff, la fédération, les clubs, les medias, la télévisions. On est dans un monde professionnel. Il y a beaucoup d’acteurs. Ceux qui sont en place veulent préserver les intérêts de tout le monde. C’est l’équipe de France qui en fait les frais. »

la rédaction