RMC Sport

Clerc : « Aucun complexe »

-

- - -

L’équipe de France n’a plus le choix. Pour remporter le Tournoi des VI nations, les Bleus doivent s’imposer avec 20 points d’écart face aux Gallois.

Vincent Clerc, vous sentez-vous capables de battre les Gallois de 20 points ?
Oui, il est possible de les battre. Maintenant, s’imposer avec un écart de 20 points est un gros challenge. Ce sera en tout cas un gros duel. Pour le moment, on ne pense pas à ça. On va dans un premier temps à Cardiff pour réaliser un bon match et gagner. Si on est devant au score, on essaiera de pousser pour aller chercher les 20 points. Mais il ne faut pas partir en essayant de faire du jeu de partout.

Que pensez-vous de votre homologue Gallois, Shane Williams ?
On n’a pas vraiment le même profil. Shane Williams est un joueur atypique, très vif, qui n’hésite pas à repartir dans son camp pour revenir en avant. C’est un joueur léger qui évite le défi physique. C’est un très bon joueur que j’ai eu l’occasion d’affronter plusieurs fois. Il faut être très vigilant. Mais il n’y a pas que lui, Jones et Byrne ont d’autres qualités mais ils sont également efficaces.

Le jeu au pied est peut-être la seule lacune de Williams…
Oui, sur le jeu long. C’est pour cela qu’il utilise rarement cette phase de jeu. C’est surtout un relanceur qui fait jouer les autres. Quand il a le ballon, on sait donc à quoi s’attendre.

Vous attendiez-vous à voir les Gallois à ce niveau ?
A vrai dire, je n’y ai pas vraiment réfléchi. Mais c’est vrai qu’ils réalisent un très bon tournoi. Ils sont complets, forts devant, ils arrivent à marquer des essais en partant de derrière avec une facilité un peu déconcertante. C’est vraiment impressionnant. Ils jouent bien, ils ont trouvé leur rythme. Une chose est sûre, on ne fait aucun complexe.

Que vous inspire la présence à vos côtés de Skrela et Elissalde ?
C’est plus d’expérience sur un match un peu particulier. Il y a un réel enjeu avec beaucoup de pression. Maintenant, je pense que Morgan (Parra) ou François (Trinh-Duc) auraient tenu sous la pression. Mais le staff a choisi une charnière un peu plus expérimentée. Je suis en tout cas très content de jouer avec eux.

La rédaction - Laurent Depret