RMC Sport

Clerc : « C’est dommage, on pouvait gagner ici… »

Vincent Clerc

Vincent Clerc - -

Voix basse et grise mine. A l’heure de commenter la défaite du XV de France en Angleterre (23-13), ce samedi, Vincent Clerc avait la tête des mauvais jours dans les entrailles de Twickenham. Déçu d’un résultat pas à la hauteur des qualités tricolores montrées sur le pré. Et motivé pour la suite.

Trois défaites en trois matches. La France est-elle à sa place dans ce Tournoi ?

On a perdu trois fois sur trois donc on ne peut pas dire qu’elle n’est pas à sa place. Maintenant, sur les deux derniers matches, ça bascule en notre défaveur pour pas grand-chose, notamment sur ce match à Twickenham où il me semble qu’on a vraiment mis à mal ces Anglais et que ça aurait pu basculer en notre faveur. Mais ils ont eu ce réalisme qu’on n’a peut-être pas eu, ils ont eu la réussite que l’on n’a pas eue sur un essai-casquette et voilà… C’est dommage car on avait mis les ingrédients pour gagner ici.

Beaucoup imaginaient ce match en Angleterre comme celui du rachat pour le XV de France. Y a-t-il encore quelque chose à sauver pour les Bleus dans ce Tournoi ?

Je ne sais pas, c’est à vous de me le dire… Il n’est pas question de rachat mais d’ambition, de gagner des matches, de faire basculer la confiance de notre côté, de transformer toutes les occasions que l’on a, d’être plus froids et pragmatiques comme ont su l’être les Anglais pour gagner ce match. C’est rageant de laisser échapper un match quand on sent qu’on le tient et qu’on les fait douter. Notre ambition est de continuer à gagner des matches. Il faut se dire qu’on est dans le vrai même si cela ne bascule pas en notre faveur pour le moment.

Une telle défaite, avec un contenu plutôt bon, peut-elle forger le caractère d’une équipe ?

Le contenu est bon mais il y a quand même des choses à améliorer. Et heureusement. Nous devons être un peu plus précis et plus réalistes. Après, oui, on les déstabilise, on les bouscule dans le combat et on les franchit plus de fois qu’ils nous franchissent. Mais justement, avec ces armes-là et les occasions que l’on se crée, on se doit de gagner les matches. Cela veut dire qu’il y a encore des choses à améliorer. Les capacités sont là, il y a tout ce qu’il faut pour enchaîner des victoires, mais il faut arriver à faire tourner tout ça de notre côté et c’est toujours difficile quand on enchaîne les défaites et qu’on manque de confiance. Même si les défaites forgent le caractère, à nous de rebondir et d’aller chercher avec beaucoup de fierté et d’orgueil une victoire.

Propos recueillis par Laurent Depret et Pierrick Taisne