RMC Sport

Laporte : « On ne peut pas se satisfaire de finir 4e »

Bernard Laporte

Bernard Laporte - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Consultant rugby RMC Sport, Bernard Laporte pointe l’incapacité tricolore à s’imposer dans le Tournoi des VI Nations depuis quelques saisons. Un constat qui relève de la responsabilité de tous pour l’ancien sélectionneur du XV de France (1999-2007).

Relégué à la 4e place du tournoi après sa défaite (20-22) face à l’Irlande samedi, le XV de France a confirmé ses limites actuelles, malgré le bel état d’esprit affiché sur le pré dionysien. Observateur attentif de l’évolution du rugby tricolore, Bernard Laporte dresse un constat simple : les Bleus ne sont plus compétitifs au plus haut niveau. « Quand on est l’équipe de France, on aspire toujours à gagner le Tournoi. On ne peut pas se satisfaire de finir 4e. Si l’on regarde le match d’hier, je préfère la défaite avec le contenu que l’on a vu, que la victoire en Ecosse. Gardons ce match comme une référence. Mais force est de constater que le rugby français a du mal à s’imposer en Europe depuis longtemps. Notre dernière victoire dans le Tournoi, c’était en 2010. Je n’incrimine personne, mais tout le monde doit prendre ses responsabilités. Le constat est là, le rugby français ne gagne plus en Europe. La fragilité de ce rugby français, il faut que nous aussi, les entraineurs de club, on en prenne la responsabilité. On fournit des joueurs qui ne gagnent pas en Europe. Peut-être ne travaille-t-on pas assez bien. Tout le monde doit se remettre en cause.»

« Les Anglais ont tout balayé »

Outre l’appel au grand rassemblement, le coach du RCT veut s’appuyer sur l’exemple de nos voisins. « On a beaucoup de bons joueurs. Mais en a-t-on de très bons pour nous permettre de gagner en Europe ? Se cacher derrière des absences est un gage de fragilité. Je regarde ce que font les autres. Les Anglais ont tout balayé après leur Coupe du monde catastrophique en 2011, rappelle Laporte. Ils sont repartis avec des jeunes. On s’aperçoit qu’il y a une équipe en place, conquérante. L’Irlande, qui était à mal depuis des années, revient, a bien travaillé, retrouve ses bases. Là, on voit une réelle progression. »

« Ne pas se cacher derrière la Coupe du monde »

Si l’ancien titulaire du poste refuse par ailleurs de commenter l’action de Philippe Saint-André, il appelle à ne pas se focaliser sur la seule Coupe du monde. « J’ai occupé le poste de sélectionneur pendant 8 ans. Ce n’est pas moi qui vais cracher dans la soupe. Ce que je peux constater, c’est que parfois, on ne dit pas les choses avec la vérité à l’instant T. Quand l’année dernière, on perd en Italie et qu’on nous dit que cette équipe est devenue l’une des meilleures du monde, on s’aperçoit que cette année ils n’ont pas gagné un match, souligne Laporte. Il ne faut pas se voiler la face, prendre ses responsabilités. On est tous dans le même bateau, l’équipe de France, on l’aime. Que faire pour rebondir, si ce n’est leur attribuer notre confiance ? Faisos en sorte de les accompagner. La Coupe du monde ? Il y a trois matches à gagner ! Le rugby français doit gagner chaque année. Si on n’attend que la Coupe du monde, c’est vraiment se foutre de la gueule du monde ! Arrêtons de nous cacher derrière la Coupe du monde, c’est trop facile. »

A lire aussi :

>> Saint-André : « Je ne me suis jamais senti aussi bien »

>> France – Irlande : Promesses presque tenues

>> Charvet : « On a gagné »

La rédaction