RMC Sport

Saint-André : « On doit faire beaucoup mieux »

Philippe Saint-André

Philippe Saint-André - -

Après une année 2013 à oublier, le XV de France s'est retrouvé à Canet-en-Roussillon pour préparer le Tournoi des VI Nations. A dix jours du choc contre l’Angleterre, le sélectionneur tricolore Philippe Saint-André affiche ses ambitions.

Philippe, alors que vous avez eu très peu de temps l'an passé avant le début de la compétition, vous bénéficiez cette fois de deux semaines pour préparer le premier match du Tournoi contre l'Angleterre (1er février au Stade de France). Qu'est-ce que cela vous permet de mettre en place ?

Cela nous permet d’avoir du temps pour travailler après ce week-end noir, avec la perte de notre capitaine Thierry Dusautoir pour au moins trois mois. Sofiane Guitoune, titulaire lors des deux derniers tests au mois de novembre, souffre d’une rupture du talon d’Achille et sera absent pendant 5 ou 6 mois. C’est difficile pour les joueurs et pour l’équipe de France, mais on a quinze jours pour digérer et trouver des solutions. Si ça avait été la même organisation que l’année dernière, on aurait eu des difficultés pour le premier match.

Avec cette remise en forme au Canet, l'équipe est mieux préparée ?

On sait que le premier match donne le tempo de la saison qui va suivre. L’année dernière, on a pâti de ce premier match en Italie (défaite 23-18). Cette année, on a la chance de jouer à domicile devant notre public. C’est à nous de mettre les ingrédients pour bien commencer cette compétition. On a tous les atouts de notre côté, avec ces deux semaines de stages. De plus, les 23 joueurs sélectionnés ne vont pas jouer ce week-end en Top14. On a tout pour arriver prêt physiquement et mentalement pour ce match très important. L’année dernière, on était dans l’apprentissage. Maintenant, il faut rentrer dans la haute compétition et gagner des matches.

« Les joueurs ont énormément appris »

Redoutez-vous cette première rencontre face aux Anglais ?

Les Anglais ont une équipe très jeune, comme l’équipe de France. Ils ont un fonctionnement différent. Leur saison 2013 a été de qualité mais on n’est pas si loin que ça quand on revoit le contenu du match à Twickenham l’année dernière (défaite des Bleus 23-13). Ça se joue sur une chandelle et un rebond mal maitrisé de notre part. A nous de mettre tout en œuvre pour que ces détails et ces rebonds nous reviennent dans les bras au Stade de France.

Vous êtes-vous déjà penché sur les caractéristiques du XV de la Rose ?

On a une première vidéo à visionner sur l’organisation défensive de l’Angleterre. C’est une équipe qui, comme l’Afrique du Sud, monte très vite en défense. On va en parler mais on va essayer de faire monter la cocotte pour être au maximum le 1er février. On est dans une compétition et on doit faire beaucoup mieux que l’année dernière. Les joueurs ont énormément appris en jouant quatre fois contre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud. Etre près du haut niveau, c’est bien, mais ce qui est encore mieux, c’est de gagner des matches. Contre l’Angleterre, on va être jugé là-dessus.

>>> France-Angleterre en ouverture en 2014

>>> Parra pas appelé contre l’Angleterre ?

>>> Laporte : « Dusautoir ? Un très grand »

Propos recueillis par Wilfried Templier