RMC Sport

VI Nations: les Bleus entre "frustration" et "fierté" après leur défaite face aux Gallois

Le XV de France s’est incliné de justesse (14-13) face au pays de Galles ce samedi à Cardiff. Déçu du résultat, les joueurs tricolores ont apprécié l’état d’esprit affiché par le groupe lors de ce Tournoi des VI Nations 2018.

Battus d’un petit point (14-13) par le pays de Galles ce samedi à Cardiff, les Bleus sont sortis frustrés et déçus de cette édition 2018 du Tournoi des VI Nations. Quatrième du classement final, les Français regrettent leur manque d’efficacité face aux Gallois. "C'est sûr il y a de la frustration quand on voit ce que l'on peut faire, a estimé Sébastien Vahaamahina après la rencontre. On s'accroche mais il manque encore un petit truc pour gagner. On est satisfait de rivaliser avec les meilleurs mais on peut faire plus." 

Voir le verre à moitié plein 

Même son de cloche chez son coéquipier Rémy Grosso. L’ailier tricolore préfère pourtant retenir le positif après ma troisième défaite française en cinq rencontres. "Il y a de la frustration forcément parce que cela reste une défaite. Mais il y a aussi un peu de fierté car on a mis à mal cette équipe galloise." Plus encore, Rémy Grosso est heureux d’avoir redonner foi en cette équipe malgré une année 2017 difficile. "Il y a eu des moments compliqués pour l'équipe depuis un an et même pendant ce tournoi (ndlr, la virée à Edimbourg). C’est bien de réussir à taper l'Italie et de se relancer contre l'Angleterre. C'est quand même positif. Beaucoup de gens ont repris goût dans ce XV de France."

Un coup d’arrêt mais…

Malgré un drop en début de match, François Trinh-Duc est un peu passé à côté de son match face aux Gallois. Surtout, l’ouvreur a raté une pénalité décisive en fin de rencontre. Mais le numéro 10 de l‘équipe de France préfère relativiser. "Ce n’est pas le match parfait car cette pénalité ne passe pas, a reconnu le Toulonnais. C’est dur. C’est un coup d’arrêt parce que l’on restait sur deux belles victoires. […] C’est encourageant. On produit du jeu, on marque des essais donc c’est encourageant et à garder pour la suite." 
La suite pour le XV de France passe par la tournée de juin prochain. Les Bleus de Jacques Brunel affronteront trois fois la Nouvelle-Zélande. L’occasion de se tester face à la meilleure équipe mondiale.

JGL avec JP et WT à Cardiff