RMC Sport

XV de France: c’est fait pour Shaun Edwards

INFO RMC Sport. L’entraîneur adjoint du pays de Galles, Shaun Edwards, a répondu favorablement aux sollicitations de la Fédération française de rugby. Après la Coupe du monde au Japon, il sera l’entraîneur de la défense du XV de France pour les quatre prochaines années.

C’était la dernière pièce du puzzle. En compagnie de Fabien Galthié (sélectionneur), Raphaël Ibanez (manager), William Servat (entraîneur des avants), Karim Ghezal (touche), Laurent Labit (trois-quarts) et Thibaud Giroud (préparateur physique), il représentait encore le cas le plus indécis pour compléter le staff qui mènera le XV de France vers la Coupe du monde en France, en 2023. Il faut dire que Shaun Edwards, actuel entraîneur adjoint du pays de Galles et responsable du secteur de la défense, ne manquait pas de sollicitations. Mais selon nos informations, il a accepté la proposition de la Fédération française de rugby et s’est engagé aujourd’hui.

Les Gallois voulaient pourtant le conserver

Un contrat de quatre ans s’offre à lui. Il l’honorera après la Coupe du monde au Japon. La Fédération galloise a d’ailleurs confirmé ce jeudi matin qu’il quitterait ses fonctions à l’issue de cette compétition. Dans un communiqué, Shaun Edwards disait sa gratitude envers les Gallois: "Après plus de dix ans passés au pays de Galles, cette décision a été extrêmement difficile à prendre, mais je ne renouvellerai pas mon contrat. J'aimerais remercier Warren (Gatland) et la Fédération pour l'opportunité que j'ai eue de travailler avec l'équipe nationale."

A lire >>> Racing: le départ de Labit officialisé

Après avoir souligné la qualité de son bilan (quatre Tournois des 6 Nations, dont trois Grands Chelems), le sélectionneur Warren Gatland s’est dit de son côté satisfait de la fin de ce feuilleton, pour enfin se tourner vers la préparation de la Coupe du monde au Japon, dont il a annoncé les contours cette semaine. Les Gallois, qui voulaient conserver Edwards aux côtés du nouveau sélectionneur Wayne Pivac, perdent toutefois un précieux atout de leur staff. D’ailleurs, il semblerait que d’autres nations se soient également renseignées. Mais les choses sont maintenant claires.

Après dix ans chez les Wasps (où il a côtoyé Raphaël Ibanez), onze saisons avec le pays de Galles, Shaun Edwards va revêtir le maillot frappé du coq. Comme son compatriote David Ellis, qui a connu les mêmes prérogatives en Bleu de 2000 à 2011, l’avait fait aux côtés des sélectionneurs Bernard Laporte et Marc Lièvremont. Reste à l’ensemble des protagonistes de ce staff à signer leurs contrats. Dimanche dernier, Bernard Laporte n’a pas voulu "officialiser" sa constitution mais avouait que l’affaire était entendue.

Wilfried Templier et Jean-François Paturaud