RMC Sport

XV de France : Guitoune à toute vitesse

Sofiane Guitoune (Perpignan) appelé en équipe de France

Sofiane Guitoune (Perpignan) appelé en équipe de France - -

Appelé par Philippe Saint-André pour le stage de préparation de la tournée d’automne (22 au 25 septembre), Sofiane Guitoune va découvrir l’équipe de France. A 24 ans, le Perpignanais réalise un début de saison prometteur.

Le public du Top 14 attendait Brian Habana ? Il apprend à connaître Sofiane Guitoune. En attendant la véritable installation de la star sud-africaine à Toulon, après le Four Nations, c’est le joueur de l’USAP qui crève l’écran. Quatre essais en trois matchs, avec notamment une grande prestation mercredi face à Grenoble (36-13). Capable de jouer à l’arrière, au centre ou à l’aile, où il brille en ce début de saison, Sofiane Guitoune (24 ans) a été récompensé par Philippe Saint-André ce jeudi. Une place dans le groupe pour le stage de préparation de la tournée d’automne à Marcoussis (22 au 25 septembre). Une première apparition en équipe de France.

« Il est en train de faire des choses très, très intéressantes » souligne le sélectionneur des Bleus. Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou droit en août 2012, pour son premier match de Top 14 avec Perpignan, l’Algérois de naissance, qui a découvert le rugby à Vierzon avant de passer par Agen et Albi, rattrape le temps perdu. « C’est un joueur que l’on découvre un peu, franchement, reconnaît Patrice Lagisquet, l’entraîneur des arrières tricolores. Je l’avais vu deux fois avec Albi et il faisait souvent la différence en Pro D2. Il a un parcours qui ressemble à celui de Yoann Huget. C’est un joueur qui a eu besoin de temps de jeu en ProD2 pour s’affirmer. » Sa pointe de vitesse fait désormais des ravages en Top 14. Comme sa faculté à conclure les actions.

Lagisquet : « Des qualités qui peuvent nous intéresser »

« Son dernier match était étonnant, analyse Patrice Lagisquet. Au-delà des actions spectaculaires, il a une participation au jeu qui est intéressante. Il est venu plusieurs fois en position de centre. En plus, c’est un joueur polyvalent. Il a montré des qualités au niveau de la justesse technique qui peuvent nous intéresser dans ce qu’on recherche au niveau de la ligne de trois-quarts. On a envie de le voir dans le cadre d’un stage pour regarder si toutes ses qualités qui apparaissent peuvent se reproduire au niveau international. » Quatre jours pour convaincre Philippe Saint-André et son staff de lui offrir une chance contre la Nouvelle-Zélande (9 novembre), les Tonga (16 novembre) ou l’Afrique du Sud (23 novembre), alors qu’il n’a eu besoin que de quatre journées pour séduire le Top 14. Un nouveau et beau défi se présente pour Sofiane Guitoune. 

A lire aussi :

- Saint-André séduit par les avants du Stade Français

- Saint-André : « Dernier sprint avant la Coupe du monde »

- Top 14 : ce qu’il faut retenir de la 4e journée

Le titre de l'encadré ici

|||

Les 30 joueurs retenus pour le stage

AVANTS (16) : Vincent Debaty (Clermont), Thomas Domingo (Clermont), Benjamin Kayser (Clermont), Dimitri Szarzewski (Racing Metro 92), Nicolas Mas (Montpellier), Rabah Slimani (Stade Français), Alexandre Flanquart (Stade Français), Yoann Maestri (Toulouse), Pascal Pape (Stade Français), Sébastien Vahaamahina (Perpignan), Yannick Nyanga (Toulouse), Fulgence Ouedraogo (Montpellier), Louis Picamoles (Toulouse), Damien Chouly (Clermont), Thierry Dusautoir (Toulouse), Bernard Le Roux (Racing Metro 92)

ARRIERES (14) : Jean-Marc Doussain (Toulouse), Maxime Machenaud (Racing Metro 92), Morgan Parra (Clermont), Camille Lopez (Perpignan), Rémi Tales (Castres), Mathieu Bastareaud (Toulon), Gaël Fickou (Toulouse), Wesley Fofana (Clermont), Florian Fritz (Toulouse), Maxime Mermoz (Toulon), Maxime Medard (Toulouse), Sofiane Guitoune (Perpignan), Brice Dulin (Castres), Yoann Huget (Toulouse)

LP avec LD