RMC Sport

XV de France: Vahaamahina ne ferme plus totalement la porte à un retour

Sébastien Vahaamahina, qui a décidé l’été dernier de ne plus porter le maillot bleu après la Coupe du monde, a pris soin ce mardi d’éviter les questions concernant une possible convocation avec l’équipe de France dans le cadre du Tournoi des VI Nations. Fabien Galthié dévoilera la liste des 42 élus ce mercredi à 13h.

Sébastien Vahaamahina a mis un terme à sa carrière en équipe de France au sortir d’une Coupe du monde dont il aura en partie précipité l’issue cruelle pour les Bleus. Il s’était fait ainsi expulser pour un coup de coude au visage d’un Gallois en quart de finale. En théorie, le deuxième ligne ne portera plus jamais la tunique siglée du coq, c’était son souhait avant même le début du Mondial nippon. Désireux de prendre du recul par rapport à cette triste sortie qui aura fait couler beaucoup d’encre, Sébastien Vahaamahina a repris avec son club et devrait enchaîner un quatrième match consécutif avec Clermont ce week-end, contre l’Ulster, après sa suspension.

Pas la tête à l'équipe de France

Le nouveau sélectionneur du XV de France Fabien Galthié va dévoiler mercredi sa liste des 42 joueurs appelés pour préparer le Tournoi des VI Nations. Sébastien Vahaamahina n’attend rien de cette liste, lui qui assure donc avoir pris sa retraite internationale. "Ce n’est pas le sujet à l’heure actuelle, peut-être que certains attendent la liste, mais je n'ai pas dans la tête la même chose, on prépare la Coupe d'Europe", a confié le joueur qui, s’il n’avait pas très envie de s’attarder sur le sujet mardi, a tout de même esquissé un grand sourire, signe qu’il est apaisé. Focalisé, aussi, sur ce qui pourrait être sa première sortie européenne de la saison. "Je suis vraiment excité", a-t-il déclaré, la bave aux lèvres.

Galthié avait calmé le jeu

Lors de sa toute première conférence de presse en tant que sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié avait répondu aux nombreuses questions soulevées par le cas épineux du deuxième ligne aux 46 sélections avec l’équipe de France. Le patron des Bleus avait diffusé l'idée que la tentation existait. "Il a annoncé qu'il voulait prendre du recul, il faut le laisser et puis, tout cela va se décanter comme le bon vin, comme le bon Cahors, jugeait Fabien Galthié. Peu à peu, peut-être qu'on y verra un peu plus clair et lui y verra un peu plus clair de son côté. Il faut laisser les étapes se dérouler. La première est le repos et la prise de distance." Le sélectionneur jugera-t-il opportun de le sélectionner? Réponse mercredi à 13h.

QM avec Julien Teiller à Clermont