RMC Sport

XV de France: Galthié ne ferme pas la porte à Vahaamahina

Pour sa toute première conférence de presse en tant que sélectionneur du XV de France ce mercredi, Fabien Galthié a abordé le cas de Sébastien Vahaamahina, expulsé avec les Bleus à la Coupe du monde. Le deuxième ligne a annoncé sa retraite internationale mais le nouveau boss des Tricolores ne l'écarte pas définitivement de ses plans.

Sébastien Vahaamahina avait annoncé sa retraite internationale dans la foulée de l'élimination du XV de France en quarts de finale de la Coupe du monde contre le pays de Galles (19-20), match durant lequel il s'était fait expulser pour un coup de coude au visage du troisième ligne gallois Aaron Wainwright en deuxième période. S'il respecte pour le moment ce besoin de prendre du recul, le nouveau sélectionneur, Fabien Galthié, assure qu'il n'abandonne pas totalement l'idée de lui faire changer d'avis.

"Il faut l'accompagner dans ce passage"

"Déjà, je pense qu'il faut l'accompagner dans ce passage qui est compliqué, a ainsi annoncé Fabien Galthié lors de sa première conférence de presse comme sélectionneur ce mercredi depuis son village natal à Montgesty dans le Lot, en région Occitanie. Je n'ai pas connu cela dans ma carrière. Peu de joueurs ont connu cela mais ça peut faire partie de l'aventure. Je pense qu'il est bien accompagné à Clermont-Ferrand. Son manager Frank Azéma, ses supporters, sont autour de lui."

"Tout cela va se décanter comme le bon vin"

"C'est très important qu'il soit bien entouré et il faut le laisser se reposer", a-t-il poursuivi avant d'aborder la possibilité de le rappeler sous le maillot du XV de France. "Il a annoncé qu'il voulait prendre du recul, il faut le laisser et puis, tout cela va se décanter comme le bon vin, comme le bon Cahors, a jugé Galthié avec légèreté. Peu à peu, peut-être qu'on y verra un peu plus clair et lui y verra un peu plus clair de son côté. Il faut laisser les étapes se dérouler. La première est le repos et la prise de distance."

La décision de Vahaamahina sans rapport avec l'expulsion

A l'issue de la rencontre au Japon, Sébastien Vahaamahina s'était excusé pour son geste. Cependant, il avait assuré avoir pris la décision d'annoncer sa retraite internationale avant même le début de la Coupe du monde, ne mettant que deux ou trois autres coéquipiers de l'ASM et Frank Azéma dans la confidence. Reste à savoir si Fabien Galthié saura trouver les arguments et les bonnes raisons de lui faire changer d'avis. Bernard Laporte, président de la FFR, ne s'était lui pas montré tendre avec le joueur.

Joseph Ruiz avec Wilfried Templier à Montgesty