RMC Sport

Snooker: deux ex s'affrontent et leur bataille enflamme l’Angleterre

Les joueurs de snookers Reanne Evans et Mark Allen ont offert un premier tour à suspense ce lundi lors du British Open. Anciennement en couple et parents d’une adolescente, les deux ex se sont livrés à une superbe bataille sous le regard passionné des fans.

La vie offre parfois des situations un peu gênantes où on croise une personne que l’on n’aurait jamais voulu revoir. Un peu à l’image de Patrice Evra avec Luis Suarez ou encore de Wayne Bridge avec John Terry, le British Open de snooker a donné lieu à l’un de ces savoureux moments ce lundi à Leicester.

On tient peut-être même la palme du malaise lorsque Reanne Evans et Mark Allen se sont affrontés au premier tour de la prestigieuse compétition. En couple pendant près de trois ans, la joueuse et son ex-compagnon sont désormais en froid depuis leur séparation 2008. Et pour la première fois, ils se retrouvaient tous les deux l’un en face de l’autre autour d’une table de snooker pour ce que le Daily Mail et plusieurs médias britanniques ont appelé "La bataille des ex". Certains internautes ont même reproché au célèbre quotidien d’avoir qualifiée la jeune femme de 35 ans "d’ex remplie d’amertume" avant leur affrontement.

Evans refuse de checker son ex et lui met un vent terrible

Parents d’une adolescente de 14 ans, Reanne Evans et Mark Allen se livrent depuis des années une guerre devant les tribunaux pour la garde de leur fille et le montant de la pension alimentaire. La mère de famille a demandé une revalorisation de la pension alimentaire (environ 117 euros par mois) et le père a refusé en assurant être ruiné par un (autre) récent divorce.

Au moment de débuter la partie, celle qui a remporté à douze reprises le championnat du monde féminin (un record) a esquivé son ex-partenaire qui lui tendait le poing. Une séquence qui a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux outre-Manche.

"Le match entre Reanne Evans et Mark Allen doit être l’un des duels les plus extraordinaires de l’histoire du sport", s’est ainsi enflammé le célèbre animateur et producteur Richard Osman sur twitter.

Il faut bien reconnaître que la joueuse aux douze couronnes mondiales avait de quoi en vouloir au Nord-Irlandais. Comme le rappelle le Daily Mail, Mark Allen avait demandé à ce que son ex quitte la salle où il s’entraînait aux derniers Mondiaux alors qu’elle officiait en tant que consultante pour la BBC. Une thèse de la vengeance battue en brèche par Reanne Evans après la partie.

"On m’avait dit au début de ne pas faire de poignée de main ou quoique ce soit", a ainsi estimé la joueuse de billard se justifiant derrière les gestes barrières liés au Covid-19.

Un match au scénario renversant

Histoire de faire encore un peu plus grimper la dramaturgie et l’excitation des téléspectateurs de ce British Open, le scénario de ce premier tour était fantastique sur le plan sportif. Disputé au meilleur des cinq manches, la partie a d’abord tourné à l’avantage de Reanne Evans. En menant 2 à 1, la joueuse a bien failli devenir la première femme de l’histoire du snooker à battre un homme lors d’un tournoi télévisé.
Et c’est passé tout près puisqu’il ne lui a manqué qu’un ultime coup réussi (et une boul rouge empochée) pour prendre un avantage définitif. Après ce raté, Mark Allen a tout renversé.

"Oh mon Dieu, une manche décisive. Je ne peux pas tenir", a lancé une internaute alors qu’un autre a salué la prestation du joueur nord-irlandais, qualifié au terme d’un "superbe comeback".

Malgré le soutien de ses supporters et d’une salle acquise à sa cause, Reanne Evans s’est finalement inclinée (2-3) et a eu du mal à cacher sa déception. Lorsque la victoire était promise à son ex, l’Anglaise a quitté la salle sans même un regard ou un geste pour Mark Allen.

"Personne ne voulait de ce match, mais il faut respecter les meilleurs joueurs. Je suis absolument dégoutée, mais je suis vraiment fière en même temps, a expliqué la perdante du jour. Espérons qu’un plus grand nombre de filles et de femmes commenceront à jouer au billard et se rendront compte qu’elles peuvent aussi le faire."

Vainqueur de cette bataille des ex, Mark Allen a préféré la jouer avec humilité après coup: "Je l’ai traité comme n’importe quel autre match et j’ai fait preuve de respect là où il fallait. Je pense que Reanne a bien joué, a finalement reconnu le vainqueur du jour. Elle n’a pas eu de chance dans la quatrième manche et, à ce moment-là, elle aurait mérité de gagner. Elle a joué beaucoup mieux que moi." Pas sûr que cela suffise à apaiser les rancœurs entre les deux protagonistes.

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport