RMC Sport

Super Bowl: 14 ans après le "Nipplegate", Timberlake de nouveau à l'affiche

Justin Timberlake

Justin Timberlake - AFP

Justin Timberlake assurera le show à la mi-temps du prochain Super Bowl à Minneapolis le 4 février. Le chanteur américain avait déjà été à l’affiche en 2001 avec son groupe les NSYNC et en 2004 avec Janet Jackson lors du fameux "Nipplegate".

Justin Timberlake est de nouveau réquisitionné par la NFL. La star de la pop américaine sera la tête d'affiche en février prochain à Minneapolis du spectacle du Super Bowl, la grande finale du Championnat de foot US.

A lire aussi >> NFL: un joueur de Philadelphie reverse son salaire annuel à des associations

Troisième titularisation pour Timberlake

Timberlake, connu pour sa participation au boys band NSYNC et ses succès "Cry me a river" ou "SexyBack", participera pour la troisième fois (2001 avec les NSYNC, puis en 2004) au spectacle organisé à la mi-temps de la rencontre, l'événement le plus important au calendrier sportif américain.

A lire aussi >> Super Bowl: Eugénie Bouchard est bien sortie avec un inconnu après son pari perdu 

Sa dernière apparition dans ce qui est présenté comme le le plus grand concert du monde devant, 115 millions de téléspectateurs américains et des millions d'autres dans le monde entier, avait défrayé la chronique: en 2004, sur scène avec Janet Jackson, dans une mise très chorégraphiée, il avait dévoilé un téton de la chanteuse et provoqué un scandale sans précédent.

Pour éviter une réédition de ce qui avait baptisé "Nipplegate", le show est depuis diffusé à la télévision américaine en léger différé.

Après Lady Gaga

Il succédera le 4 février prochain dans le Minnesota à l'icône pop Lady Gaga, vedette du spectacle de la finale 2016.

Avant eux, Coldplay, Beyonce, Katy Perry, Bruno Mars, Madonna, The Who, Bruce Springsteen, Prince, les Rolling Stones, Paul McCartney ou U2 ont participé à ce show.

A lire aussi >> Saut dans le vide, message de tolérance... L'énorme show de Lady Gaga à la mi-temps du Super Bowl

VIDEO. Le best-of du Grand Week-End Sport du dimanche 22 octobre

JBi avec AFP