RMC Sport

Biathlon: à 34 ans, Simon Fourcade prend sa retraite

Simon Fourcade, frère aîné de Martin, a décidé de mettre un terme à sa carrière. Médaillé à cinq reprises en championnats du monde, il quitte le circuit à 34 ans, après avoir disputé sa dernière course vendredi à Oslo.

Clap de fin pour Simon Fourcade. A 34 ans et après une quinzaine d’années au haut niveau, le Français a décidé de prendre sa retraite. Médaillé à cinq reprises lors des championnats du monde (l’or sur le relais mixte en 2009, l’argent avec le relais masculin en 2012 et 2013, le bronze avec le relais masculin en 2015, l’argent sur l’individuel en 2012), l’aîné des frères Fourcade a certainement réalisé sa meilleure saison en 2012 en décrochant le petit globe du 20km et en terminant à la cinquième place du classement général de la Coupe du monde. Aux Jeux olympiques, sa meilleure performance restera une sixième place obtenue avec le relais en 2010 à Vancouver.

"Le biathlon a marqué mon histoire"

Dans un entretien accordé au Dauphiné, Fourcade explique que son choix est motivé par "une partie personnelle et sportive". "Sportivement, je sors de deux années compliquées. Mon objectif était de retrouver une place dans le quatre majeur français et faire partie des relais et courir. C’est ce qui me plaît la compétition. Ce qui a été dur à vivre, c’est le fait de ne pas courir. Quand on est remplaçant ou 5e ou 6e homme, on court peu (…) Je ne sais pas si j’aurai encore la motivation pour m’accrocher un an de plus", souligne-t-il, estimant que "c’est peut-être le bon moment d’arrêter".

S’il confie que tout "n’a pas toujours été rose", il se félicite "d’avoir pu voir toutes les périodes du biathlon à partir du moment où il a explosé" et d’avoir "vu la discipline évoluer sur la piste et à côté".

Fourcade, qui a disputé vendredi la dernière course de sa carrière lors du sprint d’Oslo remporté par Johannes Boe, souhaite rester dans le milieu du biathlon: "Jeune, je voulais marquer l’histoire du biathlon. Le biathlon a marqué mon histoire. J’aime ce sport et j’aimerais continuer à rester dans le milieu. J’aimerais apporter aux jeunes. Raphaël Poirée m’a beaucoup apporté quand j’étais jeune. Je me suis construit comme ça et j’aimerais transmettre. Je me sens redevable à un sport et une fédération qui m’a beaucoup apporté."

RR