RMC Sport

Biathlon (Oberhof): triplé norvégien sur le sprint, cauchemar pour Fillon Maillet

Johannes Boe

Johannes Boe - @IconSport

Johannes Boe a écrasé le sprint d’Oberhof (Allemagne), décrochant ainsi son 50e succès en carrière, le 2e de la saison, devant deux compatriotes, son frère Tarjei et Sturla Holm Laegreid.

Contrairement à son frère, Tarjei Boe n’a pas commis la moindre faute au tir, mais c’est bien le cadet de la fratrie, Johannes (une faute), intraitable sur les skis (10 secondes plus rapide que son frère à chaque tour) qui a dominé le sprint à Oberhof (Allemagne), s’adjugeant du même coup un 50e succès en Coupe du monde, le deuxième de la saison.

Auteur d’un sans faute au tir, Sturla Holm Laegreid a maintenu son niveau incroyable à la carabine pour monter sur le podium derrière les frères Boe. "Ce n’est pas illogique de les retrouver à ce niveau, mais c’est vrai qu’on aimerait bien pouvoir jouer à chaque fois tout devant avec eux", confiait Fabien Claude (9/10 au tir) au micro de la chaîne L’Equipe, un peu dépité.

Gros raté de Fillon Maillet 

Quentin Fillon Maillet (83e, 4 fautes) a réalisé la très mauvaise opération du jour. Persuadé d’avoir commis une seule faute au tir couché, le Français n’a tourné qu’une seule fois sur l’anneau de pénalité. La sanction est donc tombée sur la ligne d’arrivée, avec un débours important qui ne lui permettra pas de marquer des points, ni de disputer la poursuite (seuls les 60 premiers sont qualifiés), ce qui enterre ses prétentions au classement général.

C’est d’autant plus frustrant que Fillon Maillet avait le meilleur temps de ski chez les Français, bien représentés par les frères Claude, Fabien (8e, 9/10) et Emilien (32e à 10/10), qui a réalisé le seul sans faute du clan tricolore ce vendredi pour marquer ses premiers points, lui qui découvrait le sprint en Coupe du monde. Septième et premier représentant de son pays au classement, Simon Desthieux est revenu à son niveau avec un 9/10. Emilien Jacquelin et Antonin Guigonnat, deux fautes chacun, sont 14e et 22e.

Une belle journée pour les Bleues

La Norvégienne Tiril Eckhoff a démarré en trombe l'année 2021 en remportant vendredi le sprint d'Oberhof, comptant pour la Coupe du monde de biathlon chez les femmes, alors que la Française Julia Simon a échoué de justesse au pied du podium (4e). Eckhoff, auteure d'un sans-faute au tir, a signé son 4e succès de la saison, le 17e de sa carrière, en devançant la Suédoise Hanna Oeberg et l'Autrichienne Lisa-Theresa Hauser. La Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland, en difficulté à la carabine (2 erreurs), a limité la casse (5e) et conserve la tête du classement général.

Julia Simon peut, elle, s'en vouloir puisqu'elle aurait sans doute pu lutter pour la victoire sans ses deux fautes au tir. Elle manque finalement le podium de très peu en terminant à seulement 4 secondes de Hauser. Après un début de saison délicat, les Bleues ont globalement connu une belle journée puisque Simon a été accompagnée dans le Top 10 par Justine Braisaz-Bouchet (9e) et Anaïs Chevalier-Bouchet (10e).

QM