RMC Sport

Biathlon: S.Mazet quitte les Bleus et M.Fourcade

-

- - AFP

C’est un petit coup de tonnerre pour l’ensemble du biathlon tricolore. L’entraineur du tir de l’équipe de France masculine de biathlon, Siegfried Mazet, a annoncé qu’il quittait le staff des Bleus dès aujourd’hui. Le désormais ex-entraîneur de Martin Fourcade est en contact avec une Fédération étrangère.

Il était l’entraîneur de tir au sein de l’équipe de France de biathlon et donc l’un des grands artisans des multiples succès de Martin Fourcade. Siegfried Mazet évoluera l’hiver prochain sous les couleurs d’une Fédération étrangère, au grand dam du biathlon tricolore. « Après huit années en tant qu’entraineur avec l’équipe de France de biathlon, j’ai décidé d’arrêter, explique Siegfried Mazet sur Facebook. Ce fut pour moi une tranche de vie extrêmement intense avec des moments inoubliables. »

« J’ai été comblé de bonheur par les exploits des uns et des autres, poursuit-il. J’ai travaillé aux côtés de professionnels dont les liens tissés sont forts et je veux leur témoigner toute ma reconnaissance. Aujourd’hui, je souhaite prendre un tournant vers une expérience internationale. Il s’agit pour moi d’avancer dans une voie pour ma propre carrière professionnelle. Plusieurs options se présentent à moi. A l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai rien décidé. Simplement MERCI à tous. »

Mazet devait continuer jusqu’en 2018

A l’issue des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014 et à la suite des excellents résultats des équipes de France de biathlon, Siegfried Mazet avait rencontré Fabien Saguez, le directeur technique national. Ils s’étaient mis d’accord pour que Siegfried Mazet poursuive l’aventure avec l’équipe de France de biathlon jusqu’aux Jeux Olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud, en 2018.

« Malgré cet engagement et malgré une saison particulièrement prolifique pour le biathlon Français, Siegfried Mazet a décidé de quitter ses fonctions au sein de l’Equipe de France de biathlon, indique la FFS. Il a en effet donné une suite favorable à une proposition d’une Fédération étrangère de biathlon. Les athlètes et l’encadrement des équipes de France regrettent vivement cette décision. »

B.Duguine