RMC Sport

Konthiolathi (sprint): toujours pas de podium pour les Bleues

Chez les filles comme chez les garçons ce dimanche matin, les Tricolores n’ont pas réussi à se hisser sur le podium du sprint de Konthiolathi, en Coupe du monde de biathlon.

Début de saison poussif pour les Bleus en Coupe du monde de biathlon. Au lendemain de la 4eme place de Quentin Fillon Maillet en individuel, l’équipe de France a échoué dans sa quête d’un premier podium à l’occasion du sprint messieurs de Konthiolathi, ce dimanche matin en Finlande. Malgré un 9 sur 10 au tir, QFM, pas suffisamment rapide sur ses skis, est le premier Tricolore mais il doit se contenter de la 6eme place à plus d’une minute du Norvégien Johannes Boe, déjà aux commandes. 

"De la frustration" pour Fillon Maillet

"J'ai du mal à voir ce qui passe mal au niveau des skis, a-t-il commenté à chaud au micro de L’Equipe. Je ne rejette pas la faute sur les techniciens mas j'ai l'impression qu'ils ne glissaient pas bien. Je suis assez frustré. Je ne comprends pas trop. Après, ça allait un peu mieux sur les derniers tours. Mais il y a de la frustration. Je me suis quand même botté le cul pour aller jusqu'au bout sans réfléchir aux conséquences. Je suis déçu de voir que le travail de cet été ne paye pas." 

Deux places derrière lui, Emilien Jacquelin, 8eme, était plus positif malgré deux fautes au tir debout : "Deux balles ratées c'est une grosse faute, ça fait mal. Mais j’ai vu que je suis capable de jouer devant. Ce n'est pas pour chercher des excuses mais on a très peu de jours de ski par rapport aux Scandinaves. C'est pas très grave, on va monter crescendo. Il faut aussi voir qu'avec le coronavirus, notre préparation a été différente." Pour Jacquelin, il est ainsi logique que les athlètes nordiques soient en avance sur tous leurs rivaux. Le podium le confirme. Johannes Boe, souverain avec un 10/10, a signé sa première victoire de la saison, la 49eme de sa carrière, devant deux Suédois, Samuelsson et Ponsiluoma. Boe profite aussi de la 18eme place de son compatriote Laegreid, vainqueur de l’individuel samedi, pour s’emparer du dossard jaune.

Les Bleues pas dans le coup

Pas de podium non plus pour les Bleues qui disputaient le sprint en début d'après-midi. La course a été remportée par la Suédoise Hanna Oeberg devant la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland et sa compatriote Karoline Offigstad Knotten. La meilleure Tricolore est Chloé Chevalier qui termine à la 8eme place. Derrière, Justine Braisaz-Bouchet et Anaïs Chevalier-Bouchet, la soeur de Chloé, terminent aux 11eme et 12eme places. Le dossard rouge revient à la Suédoise Skottheim, 4eme du sprint.

ABr