RMC Sport

M. Fourcade : « Cinq titres à Sotchi, c’est possible ! »

-

- - -

Vainqueur des cinq globes de cristal en biathlon cette saison, le Français Martin Fourcade vise l’excellence l’an prochain aux Jeux Olympiques de Sotchi. C’est ce qu’il a confié ce lundi soir dans le TP Show.

Martin Fourcade, le biathlon est très peu médiatisé. Qu

Je ne ressens pas ce manque de médiatisation. On était en Russie la semaine dernière et il y avait 30 000 personnes dans le stade. On fait un sport extrêmement médiatisé en Russie, en Allemagne et en Scandinavie. En Russie et en Allemagne, le biathlon est le sport n°3 en termes d’audience. Je n’ai pas de manque par rapport à ce manque de reconnaissance même s’il est vrai qu’il y a un décalage en France.

Vous n

Non pas du tout. Nous ne sommes pas à plaindre. On ne fait pas du football ou du rugby. A la base, on ne fait pas ça pour être reconnu mais parce que c’est notre passion. Après, on essaie de faire le maximum pour faire parler de nous et de notre sport.

Cinq titres olympiques à Sotchi en 2013, est-ce un rêve ?

C’est un rêve et c’est possible en même temps. Je vais m’entraîner pour ça cet été. C’est mon objectif.

Vous avez déjà participé à quelques courses de Coupe du monde de ski de fond. Pensez-vous pouvoir briller dans les deux disciplines ?

Je pense pouvoir briller dans les deux disciplines. Etre aux JO sera compliqué car il y a aussi plusieurs épreuves au ski de fond. Et il y en a qui ne me conviennent pas. Si je dois tenter ma chance en individuel, ce sera plutôt dans quatre ans. Le relais m’intéresse aussi. Mais mon objectif est avant tout de devenir champion olympique de biathlon.

N

C’est l’aîné. Ça a été dur pour lui, notamment aux JO de Vancouver quand je suis devenu vice-champion olympique. Je suis un peu passé devant Simon du jour au lendemain. Ça a été un peu dur à gérer pour lui. J’ai toujours été dans la position la plus facile, c’est donc difficile pour moi d’en parler. Maintenant, il a accepté le fait que j’étais peut-être plus fort que lui. Il sait aussi qu’il peut me battre. Mais ça se passe très bien entre nous. On vit très bien cette rivalité.

TP Show